16 Méthodes de Gestion de Projet à Connaitre (Faits Importants)

Naier Saidane • Mis à jour le 10 juin 2022

Appliquer une méthode de gestion de projet peut être d’une aide précieuse dans l’organisation de vos projets !

Dans cet article, nous faisons le tour de 16 Méthodes de Gestion de Projet à connaître en 2022.

Découvrez sans plus attendre la méthodologie la plus adaptée à votre projet pour devenir plus efficace et plus productif, mais pas que.

16 Méthodes de Gestion de Projet à Connaitre (Faits Importants)

C’est Quoi la Méthodologie de Projet ?

La méthodologie de projet regroupe les différentes techniques et procédures qui vont vous permettre de structurer et d’assurer la réussite de votre projet.

En effet, un projet englobe généralement la mise en œuvre de moyens humains, financiers, matériels et plus encore, il est donc important d’être organisé et rigoureux afin de maîtriser parfaitement les événements, d’utiliser les ressources dont on dispose de façon raisonnée et de ne pas perdre le fil.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez utiliser l’un des meilleurs logiciels de gestion de projet.

A voir aussi : Qualités Essentielles d’un Bon Chef de Projet

Quelles Sont les Méthodes de Gestion de Projet les Plus Populaires ?

Comme vous allez le voir dans cet article, de nombreuses méthodes de gestion de projet sont à votre disposition pour mener à bien votre projet.

À vous de choisir celle qui correspond le mieux à votre projet ! 

Sans plus attendre, découvrez les 16 méthodes de gestion de projet les plus populaires.

Agile

Commençons par la méthode la plus populaire : Agile, qui place le client au cœur du projet  

Comme son nom l’indique, elle est synonyme d’agilité, de souplesse, de flexibilité, et d’adaptabilité.

Cette méthode prône 4 valeurs fondamentales :

  • Les individus et les interactions, 
  • Les fonctionnalités opérationnelles,
  • La collaboration avec le client,
  • Et l’acceptation de changements au cours du projet.

Cette méthodologie consiste à diviser le projet en sous-projets et à fixer des objectifs à court terme.

En partant du principe qu’il n’est pas possible de tout prévoir et de tout anticiper, la méthode Agile permet de laisser place aux imprévus et aux changements en validant les étapes du projet au fur et à mesure.

Ce qui fait la force de cette méthodologie, c’est la communication et l’implication du client. C’est lui valide les différentes étapes du projet, son avis est de la plus grande importance.

Waterfall (en cascade)

La méthodologie de projet séquentielle Waterfall consiste à diviser un projet en plusieurs phases distinctes. 

Le principe ? Chaque phase dépend des résultats de la phase précédente.

Une fois qu’une phase est terminée, vous pouvez passer à la suivante.

Si votre projet se compose de processus qui découlent les uns des autres, cette méthode est adaptée à votre projet.

Voici la marche à suivre :

  • Définir les besoins du projet.
  • Analyser les demandes du client et définir un cahier des charges.
  • Planifier les étapes du projet.
  • Commencer la mise en œuvre.
  • Livrer le projet au client pour validation.
  • Finaliser le projet en passant à la mise en service et à la maintenance.

Cycle en V

La méthodologie Cycle en V est une méthode classique, souvent utilisée dans le secteur de l’industrie. 

La lettre V correspond à la vision schématique de cette méthode : une phase descendante, suivie d’une phase ascendante.

La méthode cycle en V ressemble beaucoup à la méthodologie Waterfall, évoquée juste avant qui consiste à diviser le projet en phases séquentielles et linéaires.

La seule différence avec la méthode en cascade, c’est qu’il n’existe pas d’ajustements possibles. Lorsqu’une étape est validée, on passe à l’étape suivante sans revenir en arrière.

Scrum

Si vous souhaitez utiliser une méthode agile, simple à comprendre, vous pouvez commencer par la méthode Scrum.

Il s’agit d’une approche dynamique et participative qui vise à impliquer le client durant tout le projet.

L’équipe scrum se compose :

  • d’un scrum master qui anime l’équipe et veille à ce que le cadre soit respecté,
  • d’un chef de projet qui s’occupe de rédiger le product Backlog (cahier des charges), 
  • d’une équipe de développement qui travaille sur les sprints (les tâches à réaliser pour atteindre le but final).

Certaines actions sont nécessaires dans le bon déroulement de cette méthodologie :

  • Le sprint planning meeting : il s’agit d’une réunion de planification à faire avant chaque sprint.
  • Le Daily Scrum : il s’agit d’une réunion quotidienne d’une durée de 5 à 10 minutes durant laquelle trois sujets sont traités, à savoir les tâches réalisées la veille, les problèmes rencontrés, et les missions prévues pour la journée en cours.

Kanban

Au même titre que Scrum, Kanban est une méthode agile, qui prône la visualisation des flux de travail par le biais des tableaux Kanban.

Ces tableaux se divisent en trois parties à l’aide d’étiquettes : « à faire », « en cours », et « réalisé ». De cette façon, chacun sait ce qu’il doit faire, quand et comment.

Pour utiliser cette méthode, de nombreux logiciels existent, notamment Trello qui est directement inspiré de la méthode Kanban.

Voici les trois bonnes pratiques pour utiliser correctement cette méthode :

  • Limiter le nombre de tâches en cours (votre tableau ne doit contenir qu’un nombre maximum de tâches à effectuer en même temps).
  • Gérer l’avancée du projet en mesurant le déroulement du travail à travers chaque étape du tableau.
  • Identifier les éventuels problèmes et suggérer des pistes d’amélioration.

Scrumban

Scrumban est une méthodologie hybride entre Scrum et Kanban que nous avons évoqués plus haut.

Cette méthode est notamment conseillée quand il est difficile de prédire le travail à venir.

L’idée est de combiner l’approche cadrée de la méthode Scrum et de gérer les projets en flux continu comme pour la méthode Kanban. 

Lorsque vous utilisez la méthode Scrumban :

  • Le chef de projet transmet à son équipe les tâches à effectuer, une fois que les tâches en cours sont terminées.
  • La priorisation des tâches s’effectue en temps réel.
  • Avec l’approche Scrumban, vous vous organisez avec des réunions comme pour la méthode Scrum (avec le sprint planning meeting et le daily Scrum).
  • La visualisation des tâches s’effectue à travers les tableaux Kanban.

Lean Management

Le lean Management est une méthode qui consiste à faire plus avec moins.

Avec cette méthodologie de projet, vous réduisez les coûts et les délais, mais surtout vous entrez dans une démarche de progrès à long terme visant à apporter de la valeur à l’organisation.

Voici 5 processus qui vous aideront à obtenir de bons résultats avec la méthodologie du Lean Management :

  • Lisser votre production.
  • Intégrer un processus de fluidification.
  • Standardiser certaines tâches.
  • Utiliser seulement des technologies fiables.
  • Considérer les équipes de travail.

eXtreme Programming (XP)

La méthode de projet eXtreme Programming applique à l’extrême les principes du développement agile.

Il s’agit donc de :

  • Se concentrer sur les besoins des clients.
  • Être très réactif aux changements des besoins du client.
  • Communiquer un maximum avec son équipe et avec le client.

La seule différence avec les méthodes de projets agiles dont nous avons parlé, c’est que celle-ci est poussée à l’extrême.

Si vous souhaitez l’appliquer, vous devez être capable de travailler en équipe et vous assurer que votre client est totalement investi dans le projet.

PRINCE2

PRINCE2 ou (Projects in Controlled Environments) est une méthode standard qui s’adapte à tous les types de projets. 

Le principe ? Les projets sont planifiés en amont, chaque étape est structurée et les correctifs sont apportés une fois le projet terminé.

Cette méthodologie repose sur 7 principes :

  • Les projets doivent répondre à un besoin clair et identifiable.
  • L’équipe doit tirer des leçons à chaque étape du projet.
  • Chaque membre doit connaître son rôle et sa responsabilité.
  • Votre travail doit être divisé par séquences afin de faire des bilans et révisions régulièrement.
  • Vous devez pratiquer le management par exception : remettre le projet sur la bonne voie si nécessaire.
  • Il est nécessaire de vous concentrer sur le produit (exigences en matière de définition, de livraison et de qualité).
  • Enfin, vous pouvez adapter cette méthode à n’importe quel projet, peu importe sa taille et sa complexité.

PMBOK du PMI

PMBOK (Project Management Body of Knowledge) est un guide de référence documentant beaucoup de connaissances en management de projet crée par PMI (Project Management Institute).

Il regroupe 5 groupes de processus pour être exact : le démarrage, la planification, l’exécution, le pilotage et le contrôle et la clôture.

Si ce PMBOK vous intéresse, sachez qu’il répertorie au total 47 processus de gestion de projet répartis à l’intérieur de ces 5 groupes.

Crystal

Crystal fait partie des méthodes de gestion de projet agile qui s’adaptent aux spécificités de chaque projet.

Cette méthode est idéale pour les petites équipes de 2 à 7 personnes.

Contrairement aux autres méthodes de projet agile, Crystal ne propose pas de méthodologie spécifique, mais plutôt une ambiance de travail qui permet de favoriser la communication entre les membres de l’équipe.

Pour être efficace, cette méthode respecte 6 axes qui sont :

  • Des feedbacks réguliers,
  • Des réflexions d’amélioration,
  • Une communication orale et spontanée,
  • Une transparence et de la confiance au sein de l’équipe,
  • La concentration de l’équipe projet,
  • Un environnement technique favorable.

PRiSM

PRiSM est une méthodologie complète qui permet d’intégrer le développement durable dans la gestion de votre projet.

Celle-ci est basée sur la norme P5 qui correspond à : Personnes, Planète, Prospérité, Processus et Produits.

Elle est régulièrement utilisée dans le cadre de projets de développement immobilier à grande échelle, de projets de construction ou encore d’infrastructure qui peuvent avoir des effets néfastes sur l’environnement, car elle est efficace pour réduire le niveau de risque d’un point de vue écologique, économique et sociétal.

PERT

PERT, qui signifie « Program Evaluation Review Technique » permet de planifier les tâches d’un projet dans le but de faciliter la planification et la coordination des membres de l’équipe.

Outil de planification de projet par excellence, il est utilisé pour estimer au plus proche de la réalité le temps nécessaire pour terminer un projet :

  • Le temps le plus court possible que prendra chaque tâche,
  • Le temps le plus probable,
  • Et le temps le plus long (en cas d’imprévu).

Pour ce faire, la valeur PERT est calculée à partir d’un rebours qui commence à une date de fin fixe.

Rational Unified Process

La méthodologie de projet RUP (Rational Unified Process) est une méthode de développement logiciel agile qui s’intéresse au cycle de vie d’un logiciel. 

Cette méthode consiste à diviser le projet en quatre phases distinctes :

  • La phase de lancement,
  • La phase d’élaboration,
  • La phase de construction,
  • Et la phase de transition.

Chaque phase est finalisée par un jalon, étape finale durant laquelle des décisions importantes doivent être prises.

Six Sigma

La méthode Six Sigma est une méthode de management qui repose sur deux axes : les avis clients et des données fiables et mesurables comme le nombre de ventes et autres statistiques.

Son objectif consiste à améliorer la qualité et l’efficacité des processus de fabrication.

Pour y parvenir, il est nécessaire de suivre ces 5 étapes :

  • Définir l’objectif,
  • Mesurer les attentes des clients,
  • Analyser les problèmes, forces et faiblesses,
  • Se différencier, innover,
  • Garantir la qualité sur le long terme.

Méthode du Chemin Critique (CPM)

La méthode du chemin critique est une méthode qui vous permet d’identifier les tâches nécessaires à l’achèvement d’un projet et d’anticiper une certaine marge de manœuvre dans le planning.

Afin de calculer votre chemin critique, vous devez :

  • Lister les tâches et les informations du projet,
  • Identifier les dépendances des tâches du projet,
  • Créer un diagramme du réseau des tâches,
  • Estimer la durée de chaque tâche,
  • Déterminer le chemin critique en fonction de la séquence la plus longue,
  • Et pour terminer, calculer la marge totale.

Une fois le chemin critique trouvé, vous n’avez plus qu’à établir votre calendrier de projet en conséquence !

Comment Choisir sa Méthode de Gestion de Projet ?

Comme vous avez pu le constater, il existe de nombreuses méthodes de gestion de projet.

  • Méthode de projet classique,
  • Méthode de projet agile,
  • Méthode PERT,
  • Méthode LEAN,
  • Méthode PRINCE 2…

L’objectif, désormais, est de trouver la méthode adaptée à votre projet et à votre équipe. 

Pour cela, vous devez prendre en compte certains critères tels que :

  • L’objectif de votre projet,
  • Son niveau de complexité,
  • Le niveau d’implication du client et de l’équipe du travail.

Bien sûr, il est tout à fait possible de combiner plusieurs méthodes ! Un bon nombre d’entre elles sont compatibles.

Quels Sont les Outils de Gestion de Projet ?

Pour vous aider à mettre en pratique votre méthodologie de projet, vous avez la possibilité d’utiliser différents logiciels dédiés à la gestion de projets comme Monday, Trello, Asana, Notion, ClickUp…

Ils permettent de planifier votre travail, améliorer la gestion de vos tâches et gagner un temps considérable.

Naier Saidane

Naier est Entrepreneur, Podcasteur, Blogueur et Coach. Suivez le sur L'Entrepreneur en vous pour apprendre à créer un business en ligne profitable qui vous ressemble. Naier gère aussi des projets de transformation digitale pour de grands groupes et passe en revue les meilleurs logiciels pour gérer votre activité en ligne.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez les Membres de la Newsletter !

Stratégies et vies d'entrepreneurs directement dans votre boîte email.