En tant qu’entrepreneur, vous connaissez l’importance d’une bonne stratégie de communication avec vos prospects et vos clients.

Recruter de futurs acheteurs, informer votre public, créer un lien de proximité et fidéliser : voilà les enjeux de vos actions marketing.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe une voie royale qui a largement prouvé sa valeur lorsqu’elle est habilement articulée : l’e-mailing ou le publipostage en ligne.

Pour vous faire une idée de l’impact d’une bonne stratégie d’e-mailing, voici tous les chiffres importants à connaître !

L’histoire de l’e-mailing en 8 dates

  • 1965 : première forme de communication entre ordinateurs à exploitation partagée.
  • 1966 : échange de courriels entre ordinateurs grâce aux systèmes Autodin et SAGE.
  • 1969 : le réseau ARPANET reliant différentes universités américaines devient opérationnel.
  • 1971 : apparition du @, qui sépare le nom de l’utilisateur de celui de la machine.
  • 2003 : le mot « courriel » est officiellement adopté en France, dans toutes les administrations et les services publics. 
  • 2004 : la loi pour la « Confiance dans l’économie numérique » définit la notion de courrier électronique, qui englobe aussi bien les SMS que les e-mails. 
  • 2008 : pour la première fois, une étude montre que l’augmentation du recours aux e-mails a conduit à une diminution de l’utilisation des autres moyens de communication.
  • 2011 : l’Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises publie un guide à destination des organisations intitulé : « Pour un meilleur usage de la messagerie électronique dans les entreprises. ».

(Wikipédia / techno-science.net)

L’e-mailing et l’environnement

Il faut savoir que si un e-mail simple génère 4 grammes de dioxyde de carbone (CO2), le même e-mail accompagné d’une pièce jointe lourde peut en générer jusqu’à 50 grammes !

« Envoyer une photo de vacances de 1 Mo à dix amis équivaut ainsi à parcourir 500 mètres en voiture. »

Sur une année, l’e-mailing dans le monde est ainsi responsable de 410 millions de CO2 et le souci est aggravé par le nombre d’e-mails (lus ou non) qui s’amassent dans nos boîtes de réception. Hé oui, un message non ouvert produit malgré tout 0,3 gramme de CO2 ! Pour comparer, le coût du transport aérien en la matière approche les 859 millions de tonnes par an. 

Finalement, ce qui reste « inutilement » coûteux, c’est le stockage des messages électroniques ! En France, chaque individu stocke entre 10 000 et 50 000 e-mails non lus. Toutes ces données ont besoin de lieux de stockage, soit les datacenters. Eux, consomment 200 TWh et sont responsables de 0,3 % des gaz à effet de serre.

  • Une newsletter est équivalente à 10 grammes de dioxyde de carbone.
  • Sur un an, l’empreinte carbone des spams est équivalente aux émissions de 3,1 millions de voitures.
  • Une recherche sur un moteur tel que Google est équivalente à une ampoule de 60 W allumée pendant 17 secondes.

Vous vous demandez comment réduire l’empreinte carbone de l’e-mailing ?

  • Réduisez les pièces jointes ou fournissez un lien hypertexte à vos lecteurs. 
  • Nettoyez régulièrement votre base de données pour ne pas risquer d’envoyer des messages à des adresses e-mail non valides.
  • Triez régulièrement votre boîte de réception pour la débarrasser des e-mails inutiles et réduire leur stockage.
  • Désabonnez-vous des newsletters que vous n’ouvrez jamais.

(Futura, 2022)

Vous pourriez aussi aimer :

L’e-mailing et ses utilisateurs

Dans le monde, plus de la moitié de la population utilise l’e-mail, soit près de 4,3 milliards d’individus. On prévoit que ce chiffre atteindra 4,7 milliards en 2026.

En France, 22,7 millions de personnes se connectent à leur messagerie chaque jour. On comptabilise près de 68 millions de boîtes de réception.

Chaque jour, 333 milliards d’e-mails sont envoyés à travers le globe et ils seront certainement 392 milliards d’ici à 2026.

En France, 1,4 milliard d’e-mails s’échangent chaque jour, soit environ 39 e-mails reçus en moyenne pour un seul internaute. 

Enfin, les internautes français possèdent en moyenne 2,1 adresses e-mail. 

(Arobase.org, 2023)

L’e-mailing et l’e-commerce 

Kiliba, logiciel d’automation, évoque dans son baromètre les résultats des campagnes d’e-mailing de ses clients pour dessiner les tendances de l’e-commerce en la matière.

Taux d’ouverture des e-mails

55 % pour le domaine du vin et des spiritueux.

51,6 % pour le tourisme.

51,5 % pour le secteur de la décoration intérieure.

50,3 % pour la mode.

49,7 % pour l’activité fournitures et mobilier.

44,1 % pour le matériel et les composants informatiques.

43,8 % pour le secteur de la puériculture.

Taux de conversion des e-mails

10,9 % dans le secteur « outil et bricolage ».

6,2 % pour l’alimentation.

4,6 % en matière de santé et bien-être.

4,2 % pour les produits liés au jardinage.

4 % pour les bijoux.

2,4 % pour le secteur de l’automobile.

2,2 % en matière de puériculture.

Meilleurs moments pour vos campagnes d’e-mailing

Selon les performances des campagnes e-mailing sur Kiliba, la plateforme affirme que pour obtenir le meilleur taux d’ouverture, il faudra router un lundi ou un samedi. Si vous visez la conversion, vos envois devront avoir lieu le vendredi et le dimanche. Quant au taux de clic, optimisez-le en plaçant vos envois d’e-mails le samedi et le dimanche !

Vous travaillez en B2B ? Vous atteindrez sûrement votre meilleur taux d’ouverture le mercredi et le meilleur taux de clic le dimanche. 

Si c’est le taux de conversion qui vous intéresse avant tout, il sera potentiellement de : 

  • 38 % le lundi.
  • 19 % le mardi.
  • 29 % le mercredi.
  • 22 % le jeudi.
  • 26 % le vendredi.
  • 15 % le samedi. 
  • 33 % le dimanche. 

Si vous vous demandez quel sujet d’e-mail amène le plus sûrement vers la conversion, voici quelques éléments de réponse : 

  • L’e-mail envoyé au prospect après une visite sans achat provoque 23 % de taux de conversion.
  • Après un panier abandonné, 21 %.
  • Pour annoncer des nouveautés produits, 18 %.
  • Pour stimuler la vente croisée ou pour informer d’une promotion, 13 %.
  • Pour souhaiter la bienvenue : 5 %.
  • Et enfin, pour souhaiter l’anniversaire du client : 2 %.

À vous donc de bien segmenter vos envois d’e-mails selon les actions que vous privilégiez !

(Baromètre Kiliba, 2023)

L’e-mailing et les spams

taux de spams dans le monde en 2022

Sur l’année, 2022, 2,5 % des 4,1 milliards d’e-mails analysés contenaient une cyberattaque, ce qui représente 102,5 millions de tentatives (malware, phishing ou spear phishing). Au total, 25 % des e-mails reçus étaient en fait des spams. 

Vous ne savez pas exactement ce que regroupent ces termes ? Prenez le temps de visionner cette vidéo qui vous explique ce qu’est le spear phishing !

En 2022, les marques qui ont été les plus utilisées et victimes d’usurpation pour prétexte d’une cyberattaque étaient : 

  • WeTransfer (23814 fois).
  • Sharepoint (22970 fois).
  • Dropbox (10877 fois).
  • Amazon (3317 fois).
  • Chronopost (3301 fois).

(Baromètre Mailinblack, 2023).

En 2022, environ 30 % des utilisateurs mondiaux ont été touchés par des escroqueries par hameçonnage. (Statista, 2023)

L’e-mailing dans le monde

taux moyen d'ouverture des mails dans le monde

Si, en 2020, le marché mondial de l’e-mail marketing était évalué à 7,5 milliards de dollars, les prévisions pour 2027 mentionnent que ce chiffre sera de 17,9 milliards. Quant au taux de croissance annuel composé, ou TCAC, il plafonnera à 13,3 %. (Statista, 2023) 

À l’échelle mondiale et tous domaines d’activité confondus : 

  • le taux moyen d’ouverture est de 26,80 %,
  • le taux de clic moyen est de 1,89 %,
  • le taux de désabonnement moyen est de 0,1 %,
  • le taux de rebond moyen est de 2,57 %.

Passons en revue les différents marqueurs, continent par continent ! 

Océanie

  • Le taux d’ouverture moyen est de 37,93 %.
  • Le taux de clic moyen est de 2,15 %.
  • Le taux de désabonnement moyen est de 0,17 %.
  • Le taux de rebond moyen est de 2,44 %

Amérique du Nord

  • Le taux d’ouverture moyen est de 31,02 %.
  • Le taux de clic moyen est de 2,96 %.
  • Le taux de désabonnement moyen est de 0,09 %.
  • Le taux de rebond moyen est de 4,92 %

Europe

  • Le taux moyen d’ouverture est de 30,69 %.
  • Le taux de clic moyen est de 2,34 %.
  • Le taux de désabonnement moyen est de 0,13 %.
  • Le taux de rebond moyen est de 2,07 %.

Afrique

  • Le taux d’ouverture moyen est de 19,12 %.
  • Le taux de clic moyen est de 1,16 %.
  • Le taux de désabonnement moyen est de 0,08 %.
  • Le taux de rebond moyen est de 0,86 %.

Asie

  • Le taux d’ouverture moyen est de 19,14 %.
  • Le taux de clic moyen est de 1,46 %.
  • Le taux de désabonnement moyen est de 0,06 %.
  • Le taux de rebond moyen est de 2,17 %.

Amérique du Sud

  • Le taux d’ouverture moyen est de 22,87 %.
  • Le taux de clic moyen est de 1,25 %.
  • Le taux de désabonnement moyen est de 0,01 %.
  • Le taux de rebond moyen est de 2,95 %.

Entrons maintenant dans le détail pour certains pays !

France

  • Le taux moyen d’ouverture est de 40,27 %.
  • Le taux de clic moyen est de 1,91 %.
  • Le taux moyen de désabonnement est de 0,17 %.
  • Le taux moyen de rebond est de 2,01 %.

Allemagne

  • Le taux moyen d’ouverture est de 34,56 %.
  • Le taux de clic moyen est de 4,18 %.
  • Le taux moyen de désabonnement est de 0,01 %.
  • Le taux moyen de rebond est de 1,77 %.

Belgique

  • Le taux moyen d’ouverture est de 34,66 %.
  • Le taux de clic moyen est de 4,5 %.
  • Le taux moyen de désabonnement est de 0,01 %.
  • Le taux moyen de rebond est de 1,99 %.

Brésil

  • Le taux moyen d’ouverture est de 18,02 %.
  • Le taux de clic moyen est de 0,94 %.
  • Le taux moyen de désabonnement est de 0,01 %.
  • Le taux moyen de rebond est de 3,41 %.

Canada

  • Le taux moyen d’ouverture est de 36,84 %.
  • Le taux de clic moyen est de 7,41 %.
  • Le taux moyen de désabonnement est de 0 %.
  • Le taux moyen de rebond est de 2,96 %.

Inde

  • Le taux moyen d’ouverture est de 16,76 %.
  • Le taux de clic moyen est de 1,64 %.
  • Le taux moyen de désabonnement est de 0 %.
  • Le taux moyen de rebond des e-mails est de 1,99 %.

Indonésie

  • Le taux moyen d’ouverture est de 14,69 %.
  • Le taux de clic moyen est de 0,83 %.
  • Le taux moyen de désabonnement est de 0 %.
  • Le taux moyen de rebond des e-mails est de 3,67 %.

En 2023, c’est aux États-Unis que le plus grand nombre d’e-mails sont envoyés, sur une base quotidienne, quasiment 10 milliards. Au Royaume-Uni, en Inde, en Belgique, au Japon, aux Pays-Bas et en Allemagne, ce sont 8,3 milliards d’e-mails qui sont envoyés chaque jour. Pour comparaison, en 2022, plus de 231 millions de courriers électroniques furent envoyés en l’espace d’une minute ! (Statista, 2023) 

D’ailleurs, 52 % des dirigeants de PME aux États-Unis ont déclaré utiliser l’intelligence artificielle et l’automatisation pour leur marketing. 44 % ont utilisé l’IA pour créer du contenu et 41 % pour les campagnes par e-mail. (Statista, 2023)

Si l’on se concentre sur les performances des secteurs industriels dans le monde, en matière d’e-mailing.

Voici le top 5 des secteurs bénéficiant des meilleurs taux d’ouverture : 

  1. le domaine de la communication, avec 48,8 %.
  2. les organismes à but non lucratif avec 39,71 %.
  3. le secteur de l’édition avec 37,51 %.
  4. les arts et les divertissements, avec 37,41 %.
  5. l’immobilier avec 37,23 %.

En bas du tableau, on retrouve les voyages (29,09 %), suivis de près par le secteur de l’éducation (28,17 %), la santé/beauté (27,73 %). Les services financiers et le secteur du  marketing Internet ferment la marche, avec respectivement 26,5 % et 21,9 % de taux d’ouverture. 

On retrouve un classement légèrement différent, si on s’intéresse au taux moyen de conversion : 

  1. 18,21 % pour le domaine des arts et du divertissement.
  2. 13,61 % pour le secteur de la communication.
  3. 10,84 % pour l’édition.
  4. 9,61 % pour l’éducation.
  5. 9,39 % pour les voyages. 

(Getresponse, 2023)

Les tendances de l’e-mailing

D’abord, les professionnels le savent bien, les e-mails doivent être personnalisés au destinataire, à un événement, à la période de l’année, etc. 

tendance emailing en 2023

En effet, ceux qui le sont affichent un taux de conversion 6 fois supérieur et un taux d’ouverture d’environ 46 % ! Par ailleurs, 74 % des internautes disent détester recevoir du contenu non pertinent pour leur cas.

Ensuite, cap sur la sécurité ! 73 % des internautes sont d’accord pour fournir leurs informations personnelles (précieuses pour votre base de données et votre segmentation) s’ils ont la garantie de la sécurisation de ces dernières et de l’usage qui en sera fait. 

Autre impératif pour booster l’efficacité de vos e-mails : les agrémenter d’avis de consommateurs. Ainsi, 72 % d’entre eux avouent faire davantage confiance aux témoignages directs sur la marque qu’au discours de celle-ci. 

Pour coller à l’actualité et ne manquer aucun rendez-vous important avec votre audience, misez sur l’automatisation des e-mails ! 49 % des entreprises disent y avoir recours. 

(Codeur, 2023)

Enfin, la tendance est aux émojis ! Les e-mails dont l’objet comporte des émojis connaissent un taux d’ouverture 56 % supérieur à ceux des e-mails dont l’objet est uniquement textuel. (Codeur, 2023).

Voici le top 10 des émojis les plus utilisés dans les lignes d’objets (Mailchimp, 2017) : Ⓡ😃😍❤️😀☀️✈️👍😊TM.

L’e-mailing et les messageries

Messagerie utilisées dans le monde en 2023

La plus puissante messagerie au monde est Gmail, avec plus de 1,8 milliard de comptes actifs dans le monde (FinancesOnline), suivie d’Outlook / Hotmail qui compte 400 millions d’utilisateurs actifs. Yahoo Mail est en 3ᵉ position, avec 200 millions d’utilisateurs actifs (Arobase, 2023). 

En France, c’est Gmail qui est la messagerie la plus utilisée (27 % des internautes), suivie de près par Outlook (26 %). Orange vient en 3ᵉ position (18 %), puis Yahoo Mail (12 %) et SFR (6 %). (Arobase, 2023)

Vous pouvez être interessé par nos autres statistiques : Statistiques du Blogging et CRM : Statistiques

Sources

  1. How to stop data centres from gobbling up the world’s electricity, Nature
  2. Les chiffres emailing de 2023 pour les e-commerçants, Kiliba
  3. Emoji Rates & Popular Subject Line Emojis, Mailchimp
Naier Saidane

Naier Saidane

Blogueur, Podcasteur & Coach Entrepreneuriat

Naier est blogueur et expert en business en ligne. Rejoignez Naier et 53k lecteurs mensuels de L’Entrepreneur en vous pour construire, développer et monétiser votre business en ligne.

À LIRE ÉGALEMENT

Generateur de texte par ia koala
complément de revenu
logiciel gestion projet
INTERFACE-COPY-AI
Logiciels gantt