Devenir Webdesigner en Reconversion (8 Réponses pour Débutants)

Naier Saidane • Mis à jour le 4 mars 2022

Si vous avez comme projet de devenir Webdesigner freelance en reconversion, vous êtes au bon endroit. 

À travers cet article, vous découvrirez comment il est possible de se reconvertir dans le webdesign sans expertise particulière, mais également toutes les informations utiles concernant le métier de webdesigner (les activités, le salaire, le statut). 

devenir webdesigner reconversion

Quel est le Rôle d’un Webdesigner ?

Le webdesigner est la personne en charge de l’identité visuelle d’un site web ou d’une application mobile.

À partir du brief client, le webdesigner s’occupe de tout l’aspect graphique comme les illustrations, les animations, les typographies ou encore les pictogrammes !

Il est un peu comme le décorateur d’intérieur d’un site ou d’une application mobile.

Grâce à sa créativité et son sens artistique, le webdesigner va structurer le site internet en travaillant sur son architecture et son arborescence.

Quelles sont les Principales Activités d’un Webdesigner ?

Les trois principales activités d’un webdesigner sont les suivantes :

Le brief client

C’est l’étape la plus importante, car c’est lors de celle-ci que le webdesigner doit comprendre parfaitement la demande du client afin de la retranscrire au mieux à travers l’aspect graphique.

Lors de ce brief, le webdesigner a également un rôle de conseiller. 

Grâce à son expertise, il dirige le client vers la solution la plus adaptée pour lui.

La définition du cahier des charges

Une fois le brief client terminé, le webdesigner intervient sur la création du cahier des charges. 

Il y note toutes les informations relatives à l’architecture, l’ergonomie, l’arborescence, la scénarisation d’animations, etc.

La création graphique

Enfin, le webdesigner passe à la création graphique, il crée les designs et les maquettes en respectant la charte graphique du client.

L’objectif : ​​représenter l’univers de la marque et assurer une expérience de navigation intuitive et agréable.

Webdesigner, Est-ce un Métier d’Avenir ?

C’est un grand oui !

Nous sommes à l’apogée du digital, aujourd’hui tout se passe sur le web.

Que ce soit les entrepreneurs, les toutes petites entreprises ou encore les PME et les grands groupes, tout le monde souhaite avoir une visibilité sur le web, pour vendre ses produits et services ou tout simplement pour se faire connaitre.

Et pour cela, un site web est essentiel, il représente l’image d’une entreprise et permet d’être visible durablement.

En 2021, on recense 1.88 milliard de sites internet en ligne dans le monde

Vous n’avez donc pas de soucis à vous faire concernant l’avenir du métier de webdesigner.

Peut-on Devenir Webdesigner sans Diplôme ?

Le parcours classique, si vous souhaitez devenir webdesigner, consiste à suivre des études dans le monde de l’art, de la communication, du design et du multimédia.

Si vous êtes en reconversion professionnelle et que vous n’avez pas de diplômes dans ces domaines, il est quand même possible d’exercer ce métier.

Si vous cherchez à travailler en entreprise ou en agence digitale, les diplômes auront peut-être leur importance lors du recrutement, mais il faut savoir que le webdesign, c’est avant tout un métier de compétences.

Vous devez maîtriser les nombreux aspects techniques du métier sur différents logiciels de la suite Adobe tels que Photoshop, Illustrator et Adobe XD, l’expérience est votre savoir-faire priment ainsi sur les études et sur les diplômes.

Vous avez également la possibilité de vous lancer en tant que Webdesigner Freelance, dans ce cas, vous êtes votre propre patron et vous n’avez pas besoin de justifier d’un diplôme.

Formation Vidéo GRATUITE pour Démarrer une Activité à Côté

Même si vous êtes débutant, sans idée, débordé et sans site web.
Je veux voir la 1ère vidéo d’abord →

Comment se Reconvertir dans le Design ?

1. Choisissez la niche web Design qui vous correspond

Comme vous l’avez constaté, les activités du webdesigner sont nombreuses, mais vous avez la possibilité de choisir la niche qui vous correspond le mieux.

Notamment, si vous travaillez en tant que freelance et que vous choisissez vos clients et les projets sur lesquels vous souhaitez travailler.

Vous pouvez ainsi vous spécialiser sur un logiciel en particulier, comme Photoshop, Indesign, Illustrator ou Adobe XD. (Attention des bases sont nécessaires pour chacun d’eux, car ils sont complémentaires.)

Pour choisir votre niche, demandez-vous ce que vous préférez faire ? Les animations graphiques ? Les visuels ?

Il existe deux spécialisations possibles pour un webdesigner.

La première en designer UX (permet de gérer l’expérience utilisateur et l’ergonomie d’un support web) et la seconde en designer UI (permet de rendre le support le plus facile et intuitif possible pour les internautes).

2. Formez-vous à votre rythme

Une fois que vous avez choisi votre niche (votre spécialité), vous pouvez commencer à vous former.

Il existe des dizaines de formations en ligne comme Udemy, Coursera, Code Academy et bien d’autres.

Afin de choisir celle qui vous correspond le mieux, je vous invite à procéder comme cela :

  1. Recherchez « web design pour débutant » sur Google et YouTube
  2. Lisez les 20 premiers résultats de Google et regardez les 20 premières vidéos YouTube. Prenez des Notes !
  3. Sélectionnez les experts qui vous aiment le plus, que vous apprécier le plus.
  4. Suivez-les sur YouTube, inscrivez-vous à leur Newsletter. Achetez et suivez leurs formations.

Je vous garantis que cela sera un véritable accélérateur pour votre processus d’apprentissage.

Je vous conseille vivement de vous entraîner en parallèle, vous pouvez par exemple travailler sur des projets fictifs et aussi travailler gratuitement pour quelqu’un.

Plus de détail sur le choix de la cible dans la section qui suit.

Les projets fictifs sont un excellent moyen de vous mettre en situation, ils vous apprennent à respecter une demande (la charte graphique du client ainsi que le cahier des charges) et ils vous permettent d’alimenter votre portfolio.

3. Construire un portfolio irrésistible

Comme nous l’évoquions précédemment, le portfolio a une grande importance dans le secteur d’activité du web design.

Ce qui est parlant pour vos futurs clients, c’est de voir ce que vous savez faire !

Vous pouvez créer votre portfolio avec des travaux que vous avez réalisés lors de votre formation, lors de vos projets fictifs, ou encore vos projets clients si vous en avez déjà réalisés.

Votre portfolio doit donner envie à vos prospects de travailler avec vous, pour cela, voici quelques conseils :

  • Ne montrez que le meilleur (les projets dont vous êtes vraiment fiers),
  • Soignez l’esthétisme de votre portfolio, soyez original et démarquez-vous,
  • Si vous avez assez de projets pour cela, construisez votre portfolio par type de création,
  • Enfin, ne vous contentez pas d’ajouter une image de votre réalisation, expliquez le projet, la demande du client, donnez un brief du cahier des charges également.

4. Offrez vos services à des cibles bien choisies

Lors du point précédent, je vous conseillais de proposer vos services gratuitement afin de vous entraîner, enrichir votre portfolio et vous faire connaitre surtout.

Proposez vos services à des personnes influentes qui pourront vous recommander à leur réseau.

Il peut s’agir d’un YouTubeur ou d’un Influenceur, qui pourront vous citer à sa communauté s’il est satisfait de votre prestation, d’un développeur web freelance qui pourra proposer vos services à ses propres clients…

L’idée, c’est de construire un réseau et de développer un portefeuille client.

5. Continuez à développer votre portefeuille

Le freelancing est un métier basé sur la confiance qui se construit grâce à des relations, il est donc très important de continuer à développer votre réseau et à vous faire connaitre.

Dédiez une partie de votre temps pour maintenir le contact, prendre des nouvelles des personnes de votre portefeuille et essayer d’agrandir votre réseau.

  • Vous pouvez utiliser les médias sociaux comme LinkedIn, Facebook ou encore Instagram afin de réagir aux publications postées par votre réseau,
  • Échangez sur des forums ou groupes en lien avec le webdesign,
  • Participez à des événements (physiques ou virtuels) en lien avec votre activité,
  • Contactez spontanément d’anciennes relations avec qui vous n’avez pas discuté depuis un moment également

Combien Gagne un Webdesigner Freelance ?

Si vous vous lancez en tant que webdesigner freelance, vous avez la possibilité de choisir votre mode de rémunération :

  • Facturation à l’heure,
  • Facturation à la prestation,

Il n’y a pas de meilleure solution, c’est à vous de choisir celle qui vous convient le mieux, celle avec laquelle vous êtes le plus à l’aise.

Pour vous donner un ordre d’idées, la rémunération du Webdesigner freelance est de 300 euros par jour au début de son activité et cela peut dépasser les 700 euros par jour lorsqu’il commence à se faire une réputation et une expertise recherchées dans le domaine.

Il s’agit bien entendu d’une fourchette de prix, votre facturation freelance va dépendre de vos compétences et de vos références.

Sachez également que les sommes indiquées ci-dessus correspondent au chiffre d’affaires du webdesigner freelance, il faudra déduire à celles-ci les charges en fonction de votre statut (microentreprise, auto-entrepreneur…)

Quelle est la Différence entre Développeur Web et Web Designer ?

Le web designer s’occupe de l’aspect graphique du site internet, alors que le développeur web gère l’ensemble des fonctionnalités techniques de celui-ci.

Les compétences demandées pour ces deux métiers sont bien différentes :

  • Le développeur doit avoir une bonne logique ainsi qu’une connaissance des différents langages informatiques (HTML, CSS et JavaScript…),
  • Le webdesigner quant à lui doit maîtriser les différents logiciels de création et faire preuve d’une grande créativité.

Quel Statut pour Web Designer Freelance ?

Pour exercer le métier de Webdesigner Freelance, vous devez déclarer votre activité et pour cela, différentes options s’offrent à vous. Voici les plus communes :

  • Le statut d’auto-entrepreneur,
  • La micro-entreprise,
  • L’entreprise individuelle.

Choisir son statut juridique n’est pas un choix à prendre à la légère, car il a des conséquences sur l’organisation de l’entreprise, notamment sur la comptabilité et la fiscalité.

Si vous venez de commencer votre activité et que vous n’avez pas encore un grand portefeuille client, l’autoentreprise est une bonne solution.

Elle vous permet de générer un chiffre d’affaires jusqu’à 72 600 € par an, et vous avez la possibilité de bénéficier d’une réduction sur le montant de vos cotisations sociales grâce à l’ACRE (aide aux créateurs et repreneurs d’entreprise).

Je vous invite cependant à contacter un expert dans ce domaine afin d’opter pour la meilleure solution et de bien vous renseigner sur les avantages et inconvénients des différents statuts.

Pour Résumer

Si vous avez une fibre créative et artistique et que vous souhaitez vous lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat, une reconversion pour devenir Freelance en tant que Webdesigner semble être une bonne option pour vous.

Pour réussir dans cette voie, formez-vous, choisissez une niche, élaborez un portfolio, et passez à l’action !

A voir aussi : Qui Peut devenir Freelance, Quand Devenir Freelance

Sources

  1. Combien y a-t-il de sites internet ?, Claire Jenik, 6 août 2021.

Cet article est-il utile ?

Naier Saidane

Naier est le fondateur de L'Entrepreneur en vous. 

Passionné d’entrepreneuriat, il a créé plusieurs business. 

Il partage tout ce qu'il a appris sur la création de nouvelles sources de revenus rentables. 

Naier examine aussi et sélectionne pour vous les meilleurs logiciels du moment pour gérer efficacement votre entreprise en ligne.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez les Membres de la Newsletter !

Stratégies et vies d'entrepreneurs directement dans votre boîte email.