Comment Devenir Rédacteur Web Freelance (5 Étapes Cruciales en 2021)

DE Naier Saidane 

Devenir un rédacteur web freelance et travailler de là où vous voulez est une idée excitante. Ceci dit, il n’y a pas mal de boulot pour faire de ce rêve une réalité et non pas un cauchemar.

Dans cet article, nous allons traiter tout ce que vous devez savoir et faire pour devenir un rédacteur web freelance connu et en vivre confortablement.

Quelle formation pour devenir rédacteur web ?

Un rédacteur web ne nécessite pas de diplôme particulier. Il a pour mission de créer du contenu de qualité que les lecteurs adorent lire et partager. Il devra donc maitriser la langue française sur la forme (orthographe, grammaire …) et sur le style (selon les besoins de ses clients). Il devra aussi effectuer une recherche détaillée du sujet traité pour que le fond de ces contenus soit informatif et correct.

Il peut être amené à écrire des articles, des pages de ventes, des fiches produits ou des ebooks.

Comment devenir rédacteur indépendant ?

Un rédacteur freelance doit obtenir un statut juridique qui lui permette de facturer ses prestations. Le statut le plus utilisé et le plus simple est celui d’autoentrepreneur. Vous bénéficierez d’une franchise en TVA (jusqu’à 36 500 € de chiffre d’affaires) et de la simplification des procédures comptables par rapport à une entreprise classique.

Comment devenir un rédacteur web reconnu ?

Les plateformes de mise en relation entre client et rédacteur web ont démocratisé le travail à distance. Du coup, inutile de vous lancer dans une compétition de prix, il y aura toujours quelqu’un qui pourra proposer un tarif plus bas. La clé étant de se démarquer par votre préparation, la qualité de votre travail et la relation de vous entretenez avec vos clients.

1) Préparez-vous financièrement

En tant que freelance, le plus gros souci, c’est qu’un client ne vous règle pas à temps suite à un oubli de sa part ou un malentendu sur les termes du contrat. Il se peut aussi que vous ayez un planning chargé pendant une semaine et que, la semaine d’après, vous n’ayez rien à rédiger.

Dans tous les cas, il vaut mieux avoir une trésorerie suffisante avant de vous lancer.

Pensez à constituer un fond de sécurité équivalent à au moins 6 mois du montant de vos dépenses mensuel pour pouvoir continuer à payer vos charges en période creuse. Si ce palier vous semble inatteignable, lancez-vous en parallèle de votre activité actuelle. Cela vous permettra de tester le métier, d’affiner votre positionnement et de constituer votre trésorerie plus rapidement.

2) Choisir votre niche

D’abord, il n’y a rien de plus ennuyeux que de se forcer à écrire sur des thèmes qui ne vous passionnent pas. Ensuite, un rédacteur qui a une expertise dans 1 ou 2 domaines pourra demander un tarif plus élevé qu’un généraliste. Par ailleurs, puisque ces thèmes vous seront familiers, vous allez pouvoir consacrer moins de temps pour vous documenter dessus et vous pourrez écrire vos contenus plus vite qu’un autre rédacteur qui devra encore les apprivoiser.

C’est pourquoi il vous faudra définir les thèmes qui vous intéressent. Pour cela, prenez une feuille et notez tous les thèmes qui vous intéressent ou que vous maitrisez : vos passions, vos connaissances scolaires, vos domaines d’expertises professionnels …

3) Commencer petit

Pour percer dans ce milieu, vous devrez faire preuve de patience. Au début, vous allez devoir accepter des contrats à faible rémunération, mais voyez le côté positif des choses : plus vous allez écrire, plus vous accumulerez d’expérience.

Mettez-vous également à la place du client : est-ce que vous accepteriez vraiment de rémunérer au prix fort quelqu’un sans expérience ?

À force d’accumuler les petits projets, vous vous ferez une réputation. La plupart des plateformes de rédaction autorisent les clients à juger votre travail à travers des feedbacks visibles par tous ses membres. Et, qui dit réputation, dit prix plus élevé et une meilleure rémunération pour vous.

4) Trouver des clients

Pour commencer, je vous recommande de vous inscrire sur des plateformes de mise en relation. Ces sites prélèvent un pourcentage sur vos gains en contrepartie de la visibilité qu’ils vous offrent. En voilà 2 que vous pouvez visiter :

  • Textbroker figure parmi les sites les plus sérieux en matière de rédaction web. Pour que le site accepte votre inscription, envoyez un texte d’essai et suivez les instructions pour remplir votre profil. Puis, il suffit d’attendre que la plateforme vous recontacte et vous attribue une note allant de 2 à 5 étoiles. Votre rémunération dépendra de la qualité de vos articles.
  • Upwork.com (interface et offres en anglais) est la plateforme la plus renommée pour trouver des rédacteurs freelances avec ses 12 millions d’utilisateurs. Bien qu’elle soit en anglais, il existe de nombreuses offres en français.

Les plateformes ne sont clairement pas une solution pérenne, mais vous permettez de commencer et de tester différents thèmes pour trouver votre voix.

Une fois que vous aurez trouvé ce qui vous intéresse comme thème et type de clients, vous pourrez contacter ces clients en direct pour proposer vos services. Ainsi, vous vous affranchirez des plateformes qui pourront changer leur règle du jour au lendemain en augmentant leurs commissions ou en vous interdisant l’accès à leurs clients.

5) Gérer votre communication et votre temps 

Le métier d’un freelance est avant tout un métier de communication. Vous devrez entretenir de bonnes relations avec vos clients, les informés de votre avancement et des éventuels retards le plus tôt possible. Je vous assure que très peu de freelances le font et vous serez automatiquement au-dessus du lot si vous prenez l’habitude de le faire régulièrement.

Ensuite, le métier de rédacteur web est aussi un métier ou la gestion du temps est cruciale. Voici quelques règles qui pourront vous aider à optimiser votre temps :

  • Fixez vos heures de travail à l’avance et respectez-les pour laisser une place à votre vie personnelle et maintenir un équilibre sur le long terme.
  • Choisissez un endroit de travail calme et loin des distractions (Netflix, PlayStation, Frigo …)
  • Définissez une méthode de travail et restez là. Par exemple, commencez par la recherche d’informations, ensuite définissez le plan de votre article, rédigez les sections, pour finir avec la conclusion et l’introduction.

Combien gagne un rédacteur web ?

La rémunération d’un rédacteur web freelance est généralement définie par un tarif au mot. Voici quelques tarifs selon le niveau d’expertise nécessaire dans le thème du contenu à rédiger.

Niveau d’expertise nécessaireTarif horaire
Généraliste0,03 à 0,06 €/mot
Spécialiste (exemple : Marketing web)0,08 à 0,10 €/mot
Spécialiste dans un domaine très technique (exemple : Santé, Finance …)0,12 €/mot

Commencez maintenant !

Si je résume et que je me permets de vous donner quelques recommandations en plus :

  • Lisez beaucoup et écrivez beaucoup, c’est la meilleure formation qu’il soit. Considérez ceci comme un investissement rentable sur le long terme.
  • Vous allez travailler en autonomie, soyez organisé.
  • Acceptez les contrats à petit budget au début, mais cela changera vite avec votre notoriété grandissante.
  • Vous pouvez commencer à temps partiel si nécessaire.

Alors, lancez-vous dès maintenant.

Cet article est-il utile ?

Naier Saidane

Naier est le fondateur de L'Entrepreneur en vous. Passionné d’entrepreneuriat, il a créé plusieurs business et il a à cœur de vous enseigner ce qu'il a appris sur la création de nouvelles sources de revenus rentables.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez les 9 224 membres de la Newsletter !

Stratégies et vies d'entrepreneurs directement dans votre boîte email.

>