Comment Devenir un Assistant Virtuel en 5 Étapes (Pour Débutants)

DE Naier Saidane 

Un assistant virtuel est un professionnel qui offre des services administratifs variés aux entreprises et aux entrepreneurs qui apprécient particulièrement la flexibilité qu’offre ce mode de travail par rapport à une secrétaire de direction traditionnelle.

Pas besoin d’un diplôme en particulier pour devenir assistant virtuel, par contre vous aurez besoin de suivre une méthode approuvée pour décrocher vos premiers clients et aller au-delà. Dans cet article, je vous partage ma méthode que j’ai moi-même appliquée pour me construire une activité de freelance pérenne et qui s’articule en 5 étapes.

Par ici pour la suite.

Quelle formation pour devenir un assistant personnel virtuel ?

Il n’y a pas de formation particulière à avoir pour devenir un assistant personnel virtuel. Il est essentiel de mettre en avant vos compétences et vos expériences afin de gagner vos premiers clients et vous faire une place dans le marché.

En effet, vous pouvez devenir assistant virtuel dans plusieurs domaines :

  • Assistant virtuel en informatique,
  • Assistant virtuel comptable,
  • Secrétaire virtuel administratif,
  • Assistant virtuel en communication,
  • Et bien d’autres encore …

La profession n’a de virtuel que l’intitulé, en réalité vous prêtez assistance à vos clients comme le ferait une assistante de direction traditionnelle. Sauf qu’ici, vous exercerez votre travail à domicile.

Quel est le travail d’un assistant virtuel ?

Un assistant virtuel peut être sollicité pour une grande variété de tâches. En fait, les services que vous pouvez offrir sont infinis et dépendent principalement de votre formation, de votre expérience et de vos compétences.

Concrètement, vous serez amené à exécuter des tâches comme :

  • Passer des appels téléphoniques,
  • Gérer le service client,
  • Effectuer des recherches sur Internet,
  • Gérer un agenda,
  • Saisir des données,
  • Gérer le courrier électronique,
  • Prendre en charge la comptabilité,
  • Écrire des articles sur un blog,
  • Gérer la présence sur les réseaux sociaux,
  • S’occuper du support technique,
  • Planifier des évènements,

Vous l’aurez compris, cette liste est loin d’être exhaustive. Plus généralement, un assistant virtuel accomplit tout type de tâches pouvant être externalisées et qui permet à votre client de gagner du temps et se consacrer à son métier.

Comment devenir un assistant personnel virtuel reconnu ?

1) Trouver vos premiers clients

Pour commencer, je vous recommande de travailler sur des tâches faciles et peu rémunératrices. Cela va vous permettre de commencer à vous familiariser avec le métier et à construire votre réputation.

Regardez au tour de vous toute personne qui peut potentiellement avoir besoin de votre service, contactez-les en premiers et proposez de les aider. Cela peut être : des amis, de la famille, d’anciens collègues, un ancien patron avec lequel vous avez gardé de bonnes relations … Bref regarder l’ensemble de votre réseau familial et professionnel. 

Si vous avez du mal à avoir quelque chose de ce côté-là, inscrivez-vous sur une plateforme spécialisée de mise en relation avec des clients potentiels. Ces sites prélèvent un pourcentage sur vos gains en contrepartie de la visibilité qu’ils vous offrent.

En voilà 2 que vous pouvez visiter :

  • Upwork.com (interface et offres en anglais) c’est l’une des plus grandes plateformes mondiales de freelancing. Elle propose de nombreuses offres de travail pour des missions très variées et pour toutes les bourses.
  • 5euros.com le principe de celle-ci est différent, le client, au lieu de poster une offre, consulte votre profil et vous commande l’une de vos prestations.

2) Collecter un maximum de témoignages

Mettez-vous un instant à la place d’un client : vous êtes en quête de votre assistant virtuel afin de déléguer la gestion administrative de certaines tâches dans votre entreprise. Qu’est-ce qui vous importe le plus ? La fiabilité : savoir que je peux confier ces tâches à une personne qui fera parfaitement le boulot et en respectant les délais.

Et pour cela, rien de mieux que les témoignages des autres clients de l’assistant personnel virtuel. N’est-ce pas ?

Lorsque vous débutez, votre objectif est donc de recueillir le plus de retours positifs.

Plus vous obtiendrez des notes positives, plus votre profil sera mis en avant. Par conséquent, vous aurez plus de clients … Un cercle vertueux qui est tout à votre avantage.

3) Travailler votre offre et votre cible

Maintenant que vous avez décroché vos premiers clients, vous commencez à comprendre plusieurs choses : 

  • Les tâches que vous aimez faire et celles que vous ne vouliez surtout pas faire
  • Les tâches les plus rémunératrices
  • Le type de client avec lequel vous appréciez travailler et ceux à fuir
  • Le type de client qui accepte des tarifs plus élevés plus facilement

Sur cette base, vous allez réduire votre offre de service aux tâches les plus rémunératrices que vous aimez faire.

Vous allez aussi réduire votre recherche de nouveaux clients à ceux que vous appréciez et qui rémunère le plus en filtrant par secteur d’activité, par type de clients (petite entreprise, influenceur, personnes publiques …) …

Cela va vous permettre de gagner plus, car en vous focalisant sur un service et une cible particulière, vous devenez expert dans ce domaine et votre tarif augmente. Cela va aussi vous permettre d’apprécier l’activité que vous faites vu que vous la faites pour des gens qui apprécient votre travail et savent votre valeur.

4) Ne lâchez pas facilement vos clients

Quand un projet est fini. Le pire des choses à faire, c’est de ne rien faire !

Soyez proactif durant toute la durée du projet à chaque occasion que vous avez de discuter avec votre client : 

  • Posez des questions pour comprendre ces problèmes, ces soucis, ce qui l’empêche de dormir la nuit.
  • Préparez une liste de propositions de tâches sur laquelle vous pouvez l’aider
  • Et,  le moment opportun, envoyez votre liste pour déclencher de nouvelles tâches et ainsi garder votre client le plus longtemps possible

Par exemple, vous avez entendu que votre client à du mal à trouver du temps pour organiser ses prochaines vacances d’été. Proposez de le faire pour lui gratuitement. 

Si le travail est accompli comme prévu, il vous proposera certainement de gérer l’ensemble de ces futurs voyages professionnels et personnels et cette fois-ci, ça sera rémunéré.

5) Faites-vous recommander

Le meilleur client est celui qu’on obtient grâce à une recommandation. D’abord parce qu’il est déjà à 80% convaincu de votre valeur, ensuite parce que c’est une occasion inuite pour augmenter vos tarifs.

Pour cela : 

  • Demandez systématiquement à vos clients, après la réussite d’un projet, s’ils peuvent vous recommander à 1 ou 2 de leurs contacts
  • Soyez très précis sur le type de client que vous cherchez et sur le type de service pour lui faciliter la vie

Quel salaire pour un assistant virtuel ?

Le salaire d’un assistant virtuel dépend de plusieurs facteurs : le tarif, le nombre d’heures que vous souhaitez y consacrer, le niveau d’expérience …

Dans le tableau ci-dessous, vous trouverez quelques exemples de tarif moyen à l’heure. Il suffit ensuite de multiplier par un nombre d’heures moyen mensuel et de déduire vos charges (ce que vous devez à l’état) grâce à ce simulateur

Ces tarifs ne sont pas une règle absolue, chaque situation est différente et plusieurs facteurs rentrent en compte, mais cela peut constituer une base pour vous donner une idée.

Niveau d’expérienceType de clientType de serviceTarif horaire
DébutantPas de ciblageDivers services7 à 15 €/heure
SeniorUne cible définieQuelques services avec valeur ajoutée16 à 29 €/heure
ExpertUne cible précise1 ou 2 services à forte valeur ajoutéeSupérieur à 30 €/heure

Quel statut pour un assistant virtuel ?

Pour travailler en tant qu’assistant virtuel à domicile, le statut le plus adapté est celui de micro-entrepreneur. Ce statut vous permet de bénéficier d’un régime fiscal simplifié, si votre chiffre d’affaires annuel ne dépasse pas 72 600 €.

Grâce à ce régime, vous bénéficiez des avantages suivants :

  • pas de TVA à facturer jusqu’au seuil de 34 400€,
  • des obligations comptables simplifiées,
  • modalités de calcul et de règlement des cotisations sociales très simplifiées
  • et un abattement forfaitaire de 34 % du chiffre d’affaires pour le calcul de votre impôt sur le revenu.

Bref, le statut d’autoentrepreneur est idéal pour ce type d’activité.

Conclusion

Vous l’avez compris, la confiance, la communication et la fiabilité sont les trois piliers de la réussite de votre activité d’assistant virtuel et c’est ce qui vous permettra de vous distinguer des 99% des autres assistants sur le marché.

À vous maintenant, listez les services que vous pourrez assurer et lancez-vous !Si vous avez envie d’en savoir plus sur le Système que j’enseigne pour construire une activité fiable, c’est par ici. C’est un programme d’accompagnement complet qui vous prend par la main du début jusqu’à construire une activité dont vous êtes fier et qui vous permette de vivre votre vie comme vous l’entendez.

Cet article est-il utile ?

Naier Saidane

Naier est le fondateur de L'Entrepreneur en vous. Passionné d’entrepreneuriat, il a créé plusieurs business et il a à cœur de vous enseigner ce qu'il a appris sur la création de nouvelles sources de revenus rentables.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez les 9 224 membres de la Newsletter !

Stratégies et vies d'entrepreneurs directement dans votre boîte email.

>