Comment Créer un Blog qui Cartonne en 2023 (en 8 Étapes)

Naier Saidane • Mis à jour le 13 novembre 2022

Des tonnes de conseils que vous trouvez sur Internet sur comment créer un blog sont obsolètes.

Prendre conseil auprès de quelqu’un qui a lancé un blog il y a des années voir des décennies, c’est comme demander son chemin à une personne qui utilise encore un plan en papier. 

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez commencer rapidement et sur la bonne voie avec seulement quelques euros par mois et sans aucune connaissance technique.

Alors, êtes-vous prêt à créer un blog qui cartonne ?

Créer un Blog qui Cartonne

1. Configurez votre Hébergement

Pour faire simple, si vous créez un blog, vous allez avoir besoin d’un nom de domaine, d’un site et d’une solution d’hébergement. Voyons ensemble comment configurer ce dernier. 

→ Cliquez ici pour accéder à O2Switch ←

L’hébergement, c’est ce qui va vous permettre de conserver tous les fichiers de votre site en sécurité. C’est aussi ce qui vous assure que les internautes pourront accéder à votre contenu via l’URL dédiée.

Les services d’hébergement ne manquent pas, alors pour faire le bon choix, examinez bien leurs performances en matière de vitesse, de fonctionnalités, de sécurité et de qualité du support technique. 

Je vous conseille O2Switch, l’hébergeur français que j’ai utilisé à mes débuts et que j’ai beaucoup apprécié pour sa fiabilité, son prix et la qualité de son support.

Le nom de domaine de votre site web

Trouver le nom de domaine idéal pour votre activité n’est pas forcément évident. Votre adresse web, c’est la clé pour que votre audience arrive jusqu’à votre contenu. Elle doit donc répondre à certaines règles.

Tout d’abord, je vous conseille de lister un maximum de noms de domaine potentiels en vous demandant à chaque fois si votre idée reflète bien : 

  • Votre activité.
  • Les avantages de faire appel à vous.
  • Votre audience.
  • Votre propre personnalité.
  • Votre mission.

Lorsque votre liste est bien étoffée, écartez les propositions qui ne vous lient pas à votre client potentiel ou qui ne sont pas claires d’emblée.

Pour cela, n’hésitez pas à faire appel à une voire des personnes tierces, avec un œil neuf et extérieur. Vous pouvez par exemple énoncer vos propositions et demander ce que ça leur évoque. Faites confiance à l’immédiateté. Si elles ont besoin de réfléchir pour comprendre le nom en question, c’est mauvais signe : sur Internet, tout va vite, votre prospect a besoin d’une vision claire de votre activité.

Ensuite, procédez aux dernières vérifications d’ordre formel : 

  • Votre nom de domaine se termine en « .com ».
  • Il ne s’agit pas d’un sous-domaine d’une plateforme de blogging, du genre mondomaine.wordpress.com ou mondomaine.blogspot.com.
  • Ce nom ne doit pas être un nouveau mot.
  • Il ne doit pas utiliser d’abréviations, ni de trait d’union.

La disponibilité de votre nom de domaine

Après avoir franchi ces premières étapes, vous pouvez vérifier la disponibilité de votre nom de domaine sur Namecheap.

Je vous conseille cette précaution, mais gardez en tête qu’il sera toujours possible de changer votre nom de domaine plus tard.

Bon à savoir : l’hébergement de votre nom de domaine et l’hébergement de votre blog sont deux choses différentes. Cependant, certains hébergeurs de sites proposent également cette création du nom de domaine dans leurs services, ce qui est assez pratique.

La configuration de votre hébergeur

Pour vous accompagner pas à pas, je vous propose ici ce pas à pas en m’appuyant sur l’hébergeur O2Switch.

Quelle que soit la solution d’hébergement que vous choisissez, la marche à suivre sera sensiblement la même. 

Pour commencer, rendez-vous donc sur le site d’hébergement, et suivez la procédure indiquée pour vous inscrire. En scrollant sur la page qui apparaît alors, vous trouverez un formulaire à remplir. Indiquez le nom de domaine choisi qui est inclus dans l’offre unique. 

Notez bien que si vous possédez déjà un nom de domaine, vous pouvez choisir l’offre unique seule, sans le service de création.

Suivez ensuite les instructions, finalisez votre commande et vous voilà désormais propriétaire de votre propre espace sur Internet ! Un peu vertigineux, non ? 

Conservez précieusement l’e-mail récapitulatif que vous recevrez dans la foulée : il contient vos informations de connexion et toutes les infos pour gérer votre site web (comme par exemple la modification des serveurs DNS).

Si vous avez choisi l’offre avec domaine inclus, c’est O2Switch qui se chargera de mettre en place les configurations nécessaires. 

Votre domaine est prêt ! Passons au vif du sujet pour lancer votre blog avec succès !

2. Choisissez la Niche de votre Blog

Si vous misez sur votre blog pour devenir une source de revenu fiable, alors la meilleure stratégie est d’étudier minutieusement le marché. Sur quel thème, sur quelle audience se positionner ? Quel ton adopter pour servir au mieux vos objectifs ?

Trouver une niche, c’est définir une thématique, voire une spécialité en rapport avec votre domaine qui répond au besoin d’une audience particulière. 

Créer un blog pour espérer en dégager un revenu, ce n’est pas juste ouvrir une tribune et y raconter les aléas de votre vie. En choisissant une niche, vous visez une audience plus qualifiée, car vous avez déjà cerné son intérêt particulier. Vous pouvez ainsi asseoir votre qualité d’expert sur un thème précis.

Pour trouver votre niche, vous allez bien sûr prendre en compte votre intérêt personnel et votre qualification initiale. Mais il y a aussi une marche à suivre à ne pas négliger.

  • Pour avoir une idée des recherches les plus populaires, je vous conseille de passer par l’outil de planification de mots clés de Google Ads, Keyword Planner. Entrez un mot relatif à votre activité, et Google vous indique son volume de recherche, ainsi que la force de la concurrence. Cela va vous aider à ajuster votre contenu en fonction du réel intérêt des internautes. 
  • Surveillez les performances de vos concurrents sur la SERP : leur positionnement, les questions laissées par les visiteurs, les possibilités de collaboration… Cela peut vous inspirer pour préciser votre niche, mais aussi mettre en lumière des failles ou des besoins qui n’ont pas encore trouvé de réponses.
  • Passez un peu de temps sur des pages spécifiques à votre domaine d’expertise. Sur Facebook, par exemple, tapez dans la barre de recherche un mot clé, entrez sur une page dédiée et observez les questions posées par les membres du groupe. Si la préoccupation se répète, vous aurez un bon indice du besoin de votre audience.

Quelle que soit la niche que vous choisissez, gardez en tête que ce sont vos connaissances, votre personnalité et votre créativité qui peuvent marquer des points. Si vous développez l’originalité dans votre produit comme dans votre ton, alors vous pouvez faire la différence.

3. Créez votre Blog en Installant WordPress

WordPress est la meilleure solution pour créer un blog professionnel, même si vous n’y connaissez rien en développement web. C’est un outil facile, flexible, réputé et doté de nombreuses fonctionnalités. En outre, la communauté WordPress est très réactive quand un utilisateur a besoin d’aide, ce qui est une ressource précieuse !

Le coût d’un site WordPress 

Le coût de l’hébergement d’un site WordPress s’élève à quelques euros par mois. Pour vous donner un ordre d’idée, O2Switch, hébergeur 100 % français, propose un tarif unique de 5 € par mois qui vous donne accès à : 

  • Un espace illimité, grâce auquel vous pouvez héberger plusieurs sites web.
  • Un nom de domaine offert.
  • Un support technique disponible 7 jours sur 7. 

→ Cliquez ici pour vérifier le prix actuel de O2Switch ←

L’installation de WordPress

Lorsque vous finalisez votre inscription à une solution d’hébergement, vous recevez un e-mail contenant toutes vos données de connexion au CPanel. Chez O2SWITCH, le CPanel est un outil d’administration de votre site, bien fait et facile à utiliser. 

Une fois authentifié, rendez-vous en bas de la page, dans la section « Softaculous Apps Installer ». Cliquez ensuite sur l’icône WordPress.

Choisissez « Install » WordPress.

Vous voici arrivé sur l’interface d’installation. Suivez cette courte marche à suivre et vous verrez que quelques minutes suffisent pour installer votre nouveau site WordPress !

  1. Sélectionnez le nom de domaine que vous aurez choisi lors de votre inscription. Par défaut, il sera dans la liste.
  2. Indiquez un titre et une description de votre site web. Allez à l’essentiel, mais pas de panique, vous pourrez toujours y revenir plus tard.
  3. Spécifiez le login, le mot de passe et l’email de votre compte WordPress administrateur qui vous serviront à vous connecter à votre site et à le configurer.
  4. Cochez l’option Backups, ainsi votre site sera sauvegardé automatiquement et vous n’aurez plus à vous soucier d’une potentielle perte de données.
  5. Cliquez sur « Installation ». 

Fin de la manœuvre !

Pour vous connecter de nouveau à votre site, vous n’aurez plus qu’à entrer votre « Admin URL » dans le navigateur, vous l’avez reçue dans l’e-mail d’installation. Saisissez ensuite votre nom d’utilisateur et votre mot de passe. Vous arrivez sur votre tableau de bord. De là, vous pouvez piloter tout votre blog WordPress !

4. Choisissez un Thème pour votre Blog WordPress

Il est temps de vous occuper du thème de votre blog. Ce thème, c’est le design de votre vitrine. Il pose l’ambiance de votre site et même de votre image de marque. L’idéal est un thème où la navigation est facile, le design sympa et efficace aussi bien sur ordinateur que sur mobile. 

Sur WordPress, il y a pléthore de thèmes gratuits et payants.

Je vous recommande de choisir parmi ces 2 thèmes avec une version gratuite largement suffisante pour commencer.

1. GeneratePress

2. Astra

À ces versions gratuites, vous pourrez ensuite ajouter des extensions payantes pour personnaliser davantage les couleurs, le menu, la typo ou encore ajouter des fonctionnalités.

L’installation et l’activation du thème : c’est simple !

D’abord, connectez-vous sur votre site WordPress (avec les informations définit lors de l’installation de votre site, c’est décrit un peu plus haut dans l’article).

Rendez-vous dans la section Apparence > Thèmes.

Cliquez sur le bouton Ajouter.

Enfin, saisissez le nom du thème qui vous intéresse et cliquez sur « Installer ».

Reste plus qu’à activer le thème et voilà !

5. Installez quelques Extensions WordPress pour Commencer

Voici une sélection des plugins WordPress que je vous conseille de découvrir en priorité. Ils vous aideront non seulement à optimiser la navigation sur votre site, mais aussi à valoriser l’expérience utilisateur. 

1. Spectra

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de Spectra sous son ancien nom d’Ultimate Addons for Gutenberg ? Grâce à ce plugin, vous pouvez construire une page à votre idée, via un générateur de blocs dans l’éditeur de contenu. C’est un outil responsive, stable et performant qui vous assure une maîtrise fine de la disposition du contenu sur votre page.

2. WP Rocket

WP Rocket est un plugin de cache qui va améliorer les performances de votre site, particulièrement en matière de vitesse.

Le cache, c’est le système qui permet de garder en mémoire les pages du site déjà chargées.

C’est une extension très facile d’utilisation, grâce à laquelle votre site web devient plus rapide en seulement 3 clics.

L’ergonomie est parfaite, un cadeau essentiel à faire à votre site !

3. Short Pixel

Pour créer des pages agréables à lire, vous allez sûrement les agrémenter d’images. Mais saviez-vous qu’il est possible de les optimiser ?

Pour le référencement de votre blog, c’est même primordial !

À la fois très simple et très efficace, Short Pixel assure l’optimisation des nouvelles images ou de celles déjà présentes sur votre blog.

Opérationnel en très peu de réglages, il compresse, allège et référence tous vos supports imagés. 

4. Wordfence Security

En tant que source de revenus, votre site web est évidemment à protéger solidement !

C’est ce que fait Wordfence Security.

Il analyse et fait barrage contre les virus et autres logiciels malveillants, il vous fournit une liste noire des adresses IP et vous informe en temps réel d’une tentative de piratage, par exemple.

Pour rester réactif face aux attaques, les mises à jour sont bien sûr très régulières. Sachez aussi que Wordfence Security peut vous aider à rétablir un site qui se serait fait pirater.

5. UpdraftPlus

Dans votre projet, vous avez mis toute votre motivation. Et sur votre site, vous avez déposé des fichiers, des images, des données qui sont personnelles et qui vous ont en outre demandé des heures de travail.

Le prix de votre sauvegarde est donc inestimable !

Il est important de vous prémunir contre un piratage, un virus ou tout simplement une mauvaise manipulation de votre part ou de la part du serveur.

UpdraftPlus vous propose ainsi une sauvegarde de votre site sur un support que vous choisissez, Google Drive par exemple. Indispensable avant de vous lancer dans la création de votre blog !

L’installation et l’activation de vos Plugins

C’est très simple !

Rendez-vous dans la section Extensions et cliquez sur le bouton Ajouter.

Si c’est une extension gratuite.

Elle sera généralement disponible directement dans le répertoire des extensions WordPress et vous pourrez la trouver en faisant simplement une recherche puis cliquez sur le bouton « Installer maintenant ».

Si c’est au contraire, une extension payante.

Après l’avoir payé sur le site du propriétaire de l’extension, vous recevrez un fichier ZIP que vous pourrez installer en utilisant le bouton « Téléverser une extension ».

6. Créez un Contenu Ciblé de Qualité

Maintenant que votre site est prêt à être lancé, vient la question du contenu. Nourrir son blog au jour le jour, en suivant son envie n’est pas envisageable si vous visez la performance. 

Créer du contenu pour un site qui cartonne se prépare en amont, en suivant une vraie stratégie marketing, dont voici les clés. 

Identifiez votre Audience Cible

Pour savoir ce sur quoi partager et quel ton adopter, il faut que vous ayez bien défini qui sont vos interlocuteurs. Il est évident qu’on ne s’adresse pas de la même façon à des prospects geek de 20 ans qu’à des femmes entrepreneures. Pour connaître vos clients, examinez d’abord dans les détails votre activité : à quels besoins répondez-vous ? Qui a ces besoins et pour quelles raisons ?

Pour savoir qui consomme vos produits, n’hésitez pas à utiliser votre base de données pour dresser le portrait de vos prospects, en vous posant des questions précises : 

  • Quel âge ont mes clients ?
  • De quel genre sont-ils en majorité ?
  • Quelle est leur situation familiale, maritale ?
  • Dans quelle zone géographique se trouvent-ils ? 
  • Dans quel domaine travaillent-ils ?
  • Quelles sont leurs hobbies ?
  • Quel est leur niveau d’étude et quels sont leurs revenus ?
  • Par quels réseaux communiquent-ils ? 
  • Quelles sont leurs habitudes de consommation, d’information, etc.

Vous obtenez ainsi le portrait robot de votre client idéal, appelé persona, ce qui est primordial pour orienter votre stratégie de contenu. 

Suivez l’Intention de Recherche

Vous pouvez construire le plus joli site possible, si les internautes ne sont pas orientés vers lui, cela n’a que peu d’intérêt pour votre activité.

Par contre, si vous créez un contenu qui correspond à une intention de recherche de la part du client, alors vous êtes dans le vrai.

Prenant un exemple pour éclaircir tout cela.

Supposons que vous êtes un avocat et que vous essayez de créer un blog pour présenter vos services.

Une action naturelle dans une telle situation serait d’essayer de vous positionner sur Google pour la recherche « avocat ».

Essayons maintenant de rechercher « avocat » dans Google.

On voit plusieurs résultats :

  • Il me présente des adresses d’avocats dans ma région,
  • il me présente l’avocat, le fruit et ces bienfaits,
  • Il me parle aussi du métier d’avocat.

Google a du mal à cerner ce que je cherche.

Google dans ce cas essaie de répondre au mieux à l’intention que j’ai en faisant cette recherche.

C’est cela l’intention de recherche.

Pour faire simple, mettez-vous dans la tête de votre futur client :

  • Que va-t-il taper comme requête pour résoudre le problème dont il souffre ?
  • Quels sont les mots-clés qui vont le conduire vers vous ? 

Ensuite, pour avoir une idée des intentions de recherche des internautes, je vous conseille d’aller tout simplement sur Google et de faire la recherche cible à laquelle doit répondre votre article ou votre contenu.

Quelques Conseils pour Améliorer votre Contenu (Pour le Lecteur et pour Google)

L’algorithme de Google est réputé pour avoir des critères mouvants, parfois même un peu obscurs. Cependant, il est possible de dégager des critères importants à respecter pour booster l’expérience utilisateur, mais aussi le référencement de votre contenu.

  • Lorsque vous avez identifié une requête intéressante, développez au maximum le champ lexical attenant dans votre contenu.
  • Variez les supports : articles de blog, interviews, podcasts… Google aime la variété et la créativité. Et votre audience aussi !
  • À l’intérieur de vos articles, utilisez une structure pour agencer vos idées, des listes à puces pour aérer, des images, des infographies ou des memes pour dynamiser. Cela fluidifie la lecture et envoie un bon message à l’algorithme.
  • 1 contenu = 1 sujet ! Dans vos écrits, restez concentré sur un sujet, une requête et la réponse à LA question que se posent vos clients. 

7. Créez les Pages de Base

Bien sûr, libre à vous de construire votre site selon votre créativité. Néanmoins, il y a certaines pages qui sont vraiment indispensables.

Page d’accueil

Votre page d’accueil, c’est souvent la 2ᵉ page que visitera un internaute sur votre blog.

La deuxième, car le plus souvent il atterrira chez vous sur un article en particulier.

Elle doit réussir l’exploit de combiner des informations formelles sur votre activité et d’être suffisamment attractive pour donner envie au visiteur d’aller voir les autres pages de votre site. 

Pour vous faciliter la vie, Thrive Architect vous propose des modèles de pages toutes prêtes et valables pour de nombreux domaines d’activité. Choisissez celui qui vous convient, remplissez-le avec vos informations et votre page d’accueil est opérationnelle !

À propos

Ne faites pas l’impasse sur la page « À propos ».

Les clients qui ne vous connaissent pas encore vont forcément s’y référer pour connaître votre parcours et votre personnalité.

Elle est à la base du lien de confiance qui vous lie à votre prospect et participe pleinement à votre image de marque.

Présentez-vous, décrivez votre parcours et votre expertise avec votre tonalité habituelle et un soupçon de storytelling pour accrocher votre audience. Pour information, c’est l’une des pages les plus visitées sur l’Entrepreneur en vous.

Contact

Avec cette page, votre futur client doit précisément savoir comment vous joindre.

C’est précieux, surtout s’il n’est pas prêt à passer à l’achat tout de suite.

Je vous conseille de donner un maximum d’informations : coordonnées habituelles, adresse e-mail, réseaux sociaux, plan le cas échéant, etc.

Conditions générales d’utilisation et Politique de confidentialité

Je vous l’accorde, ce n’est pas la page la plus amusante à rédiger, mais elle est très importante pour encadrer votre activité et la légitimité de votre site.

Selon votre domaine d’activité, n’hésitez pas à vous faire conseiller par un juriste. Sinon, il existe sur Internet des modèles que vous pouvez adapter aux spécificités et aux contraintes de votre business. 

Bon à savoir : pour pousser un peu plus loin la construction de votre site, vous pouvez ajouter une page « Portfolio » qui présente vos réalisations ou une page « Témoignages » qui rassure les futurs clients si vous proposez un service.

8. Faites la Promotion de votre Contenu

Votre contenu est sûrement plein de valeur et joli à regarder, mais si personne n’en entend parler, alors il n’aura que peu d’impact. Il existe un moyen assez simple d’en faire la promotion : les articles invités.

Articles invités

L’article invité est un procédé répandu dans le monde de la stratégie digitale. Le principe est simple : vous écrivez et vous faites publier un article sur un blog qui n’est pas le vôtre et qu’on appelle logiquement « blog hôte ». L’objectif est double : avoir une visibilité face à une nouvelle audience et générer un backlink de qualité qui sera utile à votre référencement. 

Pour que cette manœuvre soit profitable aux deux parties, veillez à respecter ces règles de base : 

  • Choisissez soigneusement votre blog hôte, proche de votre domaine d’expertise, mais avec une thématique de fond différente de la vôtre. 
  • Respectez le style du site où votre texte sera publié et les directives du blogueur qui vous accueille.
  • Fournissez un contenu avec une valeur ajoutée pour le blog hôte.
  • Incluez un backlink cohérent dans votre article, qui renvoie vers votre page d’accueil ou une page interne de votre site.

Questions / Réponses

1. Pourquoi créer un blog ?

L’une des principales raisons est d’apporter de la valeur et d’inspirer les lecteurs en ligne. Si vous avez des connaissances approfondies dans votre domaine d’activité, vous pouvez y partager votre travail et votre savoir-faire. Ensuite, vous pourrez monétiser votre blog et ainsi produire un revenu ou gagner des clients pour votre activité.

2. Quel est le meilleur logiciel pour créer un blog ?

Fidèle à sa réputation, WordPress reste la meilleure solution pour créer un blog. C’est un socle de base gratuit, solide et facile à prendre en main sans aucune connaissance technique. Y ajouter des extensions pour peaufiner votre projet, c’est la garantie d’un site web solide techniquement et ultra personnalisé à vos besoins.

3. Combien coûte un Blog WordPress ?

Un blog WordPress, c’est gratuit ! Mais il vous faudra un hébergement qui lui est payant. Il vous faudra aussi quelques extensions et un Thème, mais la plupart sont gratuits.

Lancez-vous ! 

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour lancer un blog qui cartonne ! 

Naier est le fondateur de L'Entrepreneur en vous. Passionné d’entrepreneuriat, il a créé plusieurs business. Aujourd'hui, il a à cœur de vous enseigner ce qu'il a appris sur la création de nouvelles sources de revenus rentables. Il partage aussi ses meilleurs logiciels du moment pour gérer efficacement votre entreprise en ligne. Pour en savoir plus, consultez cette page.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez les Membres de la Newsletter !

Stratégies et vies d'entrepreneurs directement dans votre boîte email.