Comment Faire une Newsletter qui Convertit Vraiment (en 2023)

Naier Saidane • Mis à jour le 25 décembre 2022

Vous êtes blogueur, coach ou e-commerçant et vous cherchez comment optimiser votre communication digitale ? Avez-vous pensé à mettre en place une newsletter ?

Quand on est entrepreneur en ligne, on met souvent beaucoup d’énergie à construire son site et c’est une bonne idée. C’est la base.

Mais saviez-vous qu’une bonne newsletter est un vecteur de promotion efficace de votre activité ? C’est même elle qui peut booster votre taux de conversion. Bien sûr, il y a quelques règles de base à connaître avant d’envoyer vos e-mails ! 

Dans cet article, nous vous expliquons comment faire une newsletter qui convertit vraiment au service de votre activité en ligne.

comment rédiger une newsletter

Pourquoi une Newsletter est importante pour votre Business

Si vous développez une stratégie digitale, sachez que la newsletter sera un vecteur de contact important avec vos prospects, vos clients et vos lecteurs.

Tout d’abord, une newsletter entretient le lien et c’est justement parce que votre lecteur vous garde dans un coin de sa tête qu’il aura davantage tendance à faire appel à VOS services. 

Qu’il s’agisse d’un client après son achat ou d’un prospect qui vient juste de visiter votre site pour la première fois, donner régulièrement des nouvelles de votre entreprise entretient une relation de confiance.

Si la newsletter est évidemment une vitrine intéressante de vos offres, c’est aussi un bon moyen d’asseoir votre position d’expert. 

Vous pouvez parler de votre domaine d’activité, commenter les actualités, explorer les dernières innovations. En exposant votre maîtrise du sujet, vous informez vos lecteurs, mais vous vous placez surtout dans la position de l’expert qu’ils voudront consulter en cas de besoin !

En cela, la newsletter participe au Lead Nurturing. Le principe ? Maintenir le lien avec vos prospects pour les accompagner vers le statut de client. Pour cela, vos e-mails devront être informatifs et permettre de lever et les doutes et les points de blocage. 

Enfin, la newsletter est un vecteur de trafic pour votre site, puisque vous insérerez de façon pertinente des liens vers ce dernier. 

Davantage de trafic signifie non seulement davantage de potentiels clients, mais aussi un meilleur référencement de votre site sur les moteurs de recherche.

Comment Construire votre Liste d’e-mails

Construire vos e-mails et votre liste de diffusion ne se fait pas au hasard, voici 5 actions concrètes pour une newsletter puissante ! 

1. Comprendre les besoins de votre audience

Pour ajuster le contenu et la fréquence de vos e-mails, il est important d’avoir une idée de ce que votre client recherche. 

Pour cela, revenez à votre persona, autrement dit le portrait robot de votre client. Vous connaissez son genre, son âge, son milieu socio-professionnel, ses passe-temps, ce qui le préoccupe…

En fonction de toutes ces données, vous allez pouvoir définir le type de message à diffuser et de quelle façon le faire, dans le corps de votre newsletter (infographies, témoignages, photos avant/après).

2. Créer un Lead Magnet qui intéresse votre audience

Un lead magnet, autrement dit un aimant à leads, c’est le cadeau qui va inciter votre prospect à vous communiquer ses coordonnées.

Attention, donner son adresse e-mail n’est pas anodin et votre lecteur s’attend légitimement à recevoir un cadeau de qualité !

En ayant bien en tête les préoccupations et les intérêts de votre persona, vous allez savoir si vos potentiels clients sont davantage intéressés par un e-book gratuit, un accès à votre masterclass ou par exemple une réduction directe sur vos offres.

En recevant un lead magnet de qualité, votre prospect sera satisfait et sa confiance à votre égard grandira.

Dans cette courte vidéo, vous trouverez des clés intéressantes pour créer votre « aimant à clients » ! 

3. Créer un formulaire d’inscription

Pour le prospect qui se rend sur votre site, remplir un formulaire d’inscription est un effort supplémentaire qu’il n’avait pas forcément prévu de faire. Alors, soignez ce formulaire pour le rendre le plus attractif possible. 

Pour ne pas perdre votre prospect, n’hésitez pas à intégrer votre formulaire sur la page d’accueil de votre site plutôt que de lui proposer de suivre un lien.

En outre, votre lecteur doit comprendre rapidement quelle est la valeur ajoutée de votre newsletter ou du lead magnet impliqué. 

Mon conseil : facilitez la tâche de votre prospect avec un formulaire visuellement clair et textuellement concis ! La call-to-action doit être fluide et direct.

4. Promouvoir votre Lead Magnet sur votre Site Web

Puisque vous avez créé un lead magnet de qualité, il faut le faire savoir ! 

Alors, n’hésitez pas à en faire la promotion, en premier lieu sur vos réseaux sociaux, avec des pop-up pointant vers votre lead magnet, par exemple.

Vous pouvez aussi proposer à vos abonnés de recueillir directement leurs adresses e-mail en message privé ou dirigez-les simplement vers le formulaire de votre site. 

Vous utilisez alors vos plateformes de médias sociaux comme une source de trafic qualifié, puisque que vos abonnés connaissent déjà votre domaine d’activité et la qualité de votre expertise. Ils vous font confiance. 

Avez-vous envisagé les publicités payantes ? Si votre lead magnet est un bel objet, cela peut valoir le coup ! 

5. Créer un e-mail de bienvenue qui donne envie de vous suivre

Sur Internet où tout va très vite, ouvrir un e-mail et prendre le temps d’en lire le contenu est déjà un effort consenti par votre lecteur ! 

Alors, assurez-vous que la qualité du contenu est au rendez-vous dès votre e-mail de bienvenue.

Commencez par remercier votre lecteur de son inscription et soyez transparent sur la suite pour instaurer un climat de confiance : quelle sera la fréquence de vos e-mails, leur contenu, les événements à venir, les avantages d’y être abonné.

Présentez votre activité et votre univers, pour conforter votre lecteur dans l’idée qu’il est au bon endroit et qu’il va y trouver les informations dont il a besoin.

Personnalisez au maximum cet e-mail de bienvenue. Pour cela, vous pouvez par exemple insérer le prénom de votre lecteur, mais surtout, soignez le ton. Placez-vous sur une tonalité amicale et intimiste plutôt que strictement commerciale.

Enfin, guidez votre lecteur vers une action et une seule pour booster l’engagement : s’abonner à vos réseaux sociaux, répondre à un questionnaire pour faire connaissance, télécharger un document… N’oubliez pas, 1 e-mail = une action !

Quoi Envoyer aux Abonnés de votre Newsletter ?

Vous ne savez pas quel type de contenu inclure dans votre e-mail ? Voici quelques idées.

1. Guide et Astuces

Si votre prospect s’est tourné vers vos services ou vos produits, c’est qu’il a un problème à résoudre, qu’il s’agisse d’une perte de poids, de créer une landing page qui cartonne ou d’apprendre à mieux gérer son argent.

Il sera donc très intéressé par l’obtention gratuite de trucs et astuces en s’inscrivant à votre newsletter. C’est une forme de contenu fiable, car elle intéresse aussi bien les nouveaux abonnés que vos clients récurrents.

De plus, le partage de trucs et astuces montre à vos clients que vous avez bien pris la mesure de leur problème et que vous avez à cœur de les aider à trouver une solution. C’est un bon vecteur de confiance.

2. Annonces

Une newsletter est aussi un moyen de « donner des nouvelles » de votre entreprise. 

Vous avez accueilli un nouveau collaborateur ?

Vous déménagez vos locaux dans une autre ville ?

Vous avez apporté des modifications structurelles à votre business ?

Partagez-le avec vos abonnés ! Ainsi, ils se sentent intimement inclus dans l’évolution de votre projet. Vous pouvez même les questionner sur leur ressenti ou leur demander quelles sont leurs préférences, ce qui stimulera leur engagement. 

3. Études de cas

Pour qu’un prospect choisisse de vous faire confiance commercialement, il faut qu’il soit convaincu de votre expertise. Pour cela, rien de mieux que les études de cas ou les partages d’expérience de type avant/après. 

Vous obtenez de bons résultats dans votre domaine d’activité, vos clients aussi grâce à vous ? Montrez-le !

En lisant des témoignages positifs, vos lecteurs auront sûrement envie de sauter le pas pour eux-mêmes. Ce genre de contenu asseoit votre autorité et vous rapproche de votre audience.

4. Promotions

Nous avons dit que les newsletters ne devaient pas contenir exclusivement du contenu promotionnel. Néanmoins, en l’utilisant de façon pertinente, ce type de contenu vous permet de présenter vos offres et de générer des ventes, alors ne passez pas à côté !

Gardez en tête que vos abonnés doivent se sentir privilégiés. Ils vous ont confié leur adresse e-mail, alors faites-leur sentir qu’ils sont spéciaux à vos yeux. 

En fonction de votre activité, vous pouvez par exemple vous appuyer :

  • sur les marronniers commerciaux du calendrier : les soldes, la Saint-Valentin, la fête des mères, etc. 
  • sur les événements liés à votre domaine : saisonnalité, journées internationales, salon professionnel, etc.
  • sur le calendrier de votre entreprise : participation à un événement professionnel, anniversaire, etc.

Mon conseil : offrir aux lecteurs de votre newsletter une réduction spéciale pour qu’ils se sentent inclus dans une communauté d’élite. 

Comment Garder l’Engagement de vos Abonnés au TOP ?

La première action vers laquelle on pousse l’abonné est bien sûr d’ouvrir la newsletter. Et c’est sans doute déjà une petite victoire !

Ensuite, pour que votre newsletter soit puissante, elle doit pousser à l’action. 

En effet, l’engagement de vos abonnés est un levier important pour votre activité. Il s’agit de les pousser à agir (commenter, cliquer, remplir un champ, acheter), mais aussi d’entretenir leur enthousiasme à recevoir votre prochaine newsletter.

Voici comment booster l’engagement de vos lecteurs.

1. Le titre, c’est capital !

Rédiger un titre accrocheur pour votre newsletter est primordial. 

Saviez-vous que plus de 30 % des abonnés décident s’ils vont ouvrir un e-mail, juste en se basant sur le titre ? (Superoffice, 2022). La mission de votre titre : provoquer le clic !

Pour cela : 

  • Rédigez un titre court, sans terme ambivalent et en rapport direct avec le contenu de votre newsletter, sinon votre abonné se sentira trompé.
  • Utilisez des émojis pour ajouter du dynamisme et attirer l’œil de votre lecteur.
  • Posez des questions, utilisez l’humour. En deux mots : attisez la curiosité et suscitez des émotions ! 
  • Testez votre idée de titre en A/B pour n’en retenir que la meilleure version lors de l’envoi final. 

2. Utilisez un ton amical : ne cherchez pas à impressionner le lecteur

Le lecteur de votre newsletter doit être considéré comme faisant partie du cercle intime de votre entreprise. 

Dans votre contenu, restez simple et abordable. Pas besoin d’effets spéciaux et de poudre aux yeux. Si votre abonné est là, c’est qu’il a accepté cette connexion. 

À vous maintenant d’entretenir ce lien et de faire grandir la confiance en vous plaçant à sa portée et surtout en lui fournissant du contenu de qualité.

3. Beaucoup d’espace et de petits paragraphes 

Partez du principe que votre lecteur est pressé ! Aussi, la mise en page de votre contenu est importante. Privilégiez les espaces, les petits paragraphes d’une ou deux phrases et les informations visuelles.

Le but ? Que votre lecteur puisse capter les informations importantes, même en survolant le texte. Allez à l’essentiel, sans surcharger votre page.

4. Des phrases courtes comme à l’école 

De la même façon, faites attention à la construction de vos phrases. 

Pas de phrases fleuve à la Proust ! Cantonnez-vous à des constructions simples : un sujet, un verbe et un complément. 

Lors de votre relecture, n’hésitez pas à scinder vos longues phrases en plusieurs petites. Cela fait toute la différence et rend la lecture plus fluide.

5. Dites ce que vous voulez dire aussi simplement que possible

Ne vous censurez pas ! Si vous avez précisément identifié le type d’informations que vous voulez traiter, alors dites ce que vous voulez dire.

Dans votre newsletter encore plus qu’ailleurs, gardez en tête que « ce qui se conçoit bien s’énonce clairement ». 

Aussi, mettez-vous au niveau de votre lecteur en utilisant des termes simples. Bannissez le jargon professionnel ou, le cas échéant, prenez le temps d’en expliquer les termes pour que votre lecteur ne se sente pas exclu de votre propos.

6. N’oubliez pas de sublimer votre contenu

Une newsletter remplie de texte brut, c’est bien, mais cela peut aussi être indigeste. 

Pour rendre votre texte plus vivant, agréable à lire et impactant, utilisez : 

  • des analogies tirées d’autres domaines pour expliquer des concepts compliqués,
  • des statistiques dont vous citerez les sources pour asseoir votre propos,
  • des exemples tirés de l’expérience de vos clients ou de l’Histoire,
  • des anecdotes que vous avez vécues, qui permettent à votre lecteur de se projeter davantage,
  • des diagrammes qui marquent l’esprit visuellement,
  • des tweets, des publications sur Instagram ou des vidéos TikTok qui placent votre propos dans une actualité dynamique, en terrain connu pour votre lecteur,
  • des vidéos YouTube, agréables et ludiques à regarder.

La diversification des formats, au sein même de votre newsletter, va éviter que votre lecteur s’ennuie et va apporter une bonne dose d’originalité.

Comment Mesurer le Succès de votre Newsletter ?

Vous avez rédigé une newsletter que vous trouvez parfaite ? C’est une bonne chose, mais votre audience est-elle de cet avis ?

Vous avez besoin de données concrètes pour juger de l’efficacité de votre campagne et pour ajuster, si besoin, le contenu des prochains envois. 

Pour mesurer le succès de votre newsletter, voici les indicateurs à surveiller de près.

1. Taux d’ouverture

Comme son nom l’indique, ce taux vous renseigne sur le nombre de prospects qui ont cliqué sur votre newsletter, pour en découvrir le contenu. 

À ce stade, vous pouvez évaluer la force de votre titre !

2. Taux de clic

Dans votre newsletter, vous avez inclus des liens pertinents vers votre site, par exemple. 

Le taux de clic vous montre le nombre d’abonnés qui ont suivi l’un de ces liens. Il vous permet d’évaluer la pertinence de votre maillage : les lecteurs ont-ils eu envie de suivre les directions que vous pointez ou non ?

3. Nombre de ventes

Cette métrique, comme son nom l’indique, vous donne une idée précise du pouvoir de conversion de votre newsletter. A-t-elle amené vos prospects jusqu’à l’acte d’achat ou d’inscription ?

Le nombre de ventes ou d’inscriptions est le repère ultime in fine pour juger de la qualité de votre contenu et pour vous indiquer si la poursuite de votre campagne de newsletter est utile.

4. Taux de désabonnement

Évidemment, le taux de désabonnement doit rester le plus bas possible. Il vous indique combien de lecteurs ont décidé de se désabonner après avoir ouvert votre newsletter. 

Vous pouvez cependant en tirer des enseignements sur la qualité intrinsèque du contenu, si la tendance se confirme. Avez-vous bien ciblé les attentes de vos lecteurs ?

Pour Résumer

Si vous cherchez à mettre en place une stratégie de communication digitale, la newsletter doit faire partie de votre arsenal. 

À la fois vitrine de vos offres et lien privilégié avec vos clients, elle est un vecteur important de conversion. 

Pour que votre newsletter soit un succès : 

  • Variez votre contenu en l’adaptant aux besoins de votre persona.
  • Adoptez un ton intimiste et une syntaxe concise.
  • Soignez votre titre.
  • Surveillez vos métriques et apportez au fil du temps les modifications nécessaires. 

Naier est le fondateur de L'Entrepreneur en vous. Passionné d’entrepreneuriat, il a créé plusieurs business. Aujourd'hui, il a à cœur de vous enseigner ce qu'il a appris sur la création de nouvelles sources de revenus rentables. Il partage aussi ses meilleurs logiciels du moment pour gérer efficacement votre entreprise en ligne. Pour en savoir plus, consultez cette page.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez les Membres de la Newsletter !

Stratégies et vies d'entrepreneurs directement dans votre boîte email.