Combien Facturer en Freelance ? (9 Réponses pour Débutants)

Naier Saidane • Mis à jour le 17 juillet 2022

Décider combien facturer ses clients lorsqu’on vient de se lancer en tant que freelance n’est pas toujours évident.

Vous allez découvrir dans cet article les méthodes pour fixer un prix juste et éviter les erreurs.

combien facturer en freelance

1. Combien Facturer en Freelance ?

Vous vous demandez quelle est la valeur de votre travail ? Combien vous valez ? Quel est le prix juste pour la vente de vos prestations de services ?

Voici quelques pistes pour vous aider à trouver prix un cohérent :

4 critères sont à prendre en compte.

Le prix de votre travail

Le prix de votre travail varie selon si vous êtes débutant, intermédiaire ou encore expert dans votre domaine. Prenez en compte vos années d’expérience, vos références ainsi que votre savoir-faire.

Le prix que votre client est prêt à débourser

Le prix que votre client est prêt à débourser. Est-ce que votre client idéal est une TPE, une PME, ou un grand groupe national ? Vous devez rester cohérent dans vos prix au risque de ne pas arriver à la signature du devis.

Le prix du marché

Le prix du marché. Regardez ce qu’il se passe autour de vous, combien facturent vos concurrents ?

Vos dépenses

Enfin, vos dépenses. Selon votre activité, vous avez des dépenses plus ou moins importantes à prendre en compte dans le cadre de votre facturation (les cotisations, les impôts, les logiciels, etc.).

NB. Afin de gagner du temps dans la réalisation de vos devis et factures, je vous conseille d’utiliser un logiciel de facturation.

2. Comment calculer le prix de vente d’une prestation de service ?

Il existe deux méthodes qui permettent de définir le prix de vente de vos prestations de services :

Le calcul du taux journalier

Il prend en compte le salaire souhaité ainsi que le nombre de jours travaillés dans l’année. (Retrouvez le calcul plus bas dans cet article).

Le prix du marché

Faites une recherche en fonction de votre secteur d’activité sur internet. Vous trouverez les tarifs de vos concurrents et pourrez définir le vôtre en fonction.

3. Quelles sont les Erreurs à éviter quand on fixe son tarif en Freelance ?

  • Se sous-évaluer et fixer des prix trop bas ! Cette erreur vous fait perdre de l’argent et vous décrédibilise auprès de vos prospects. Un prix bas peut paraître louche et synonyme de faible qualité,
  • Ne pas prendre en compte le temps « non travaillé » comme les déplacements, les appels téléphoniques réguliers, les éventuelles modifications demandées par votre client…
  • Ne pas être clair dès le départ en annonçant une « fourchette de prix ». Vous devez dès le départ établir un devis clair et précis,
  • Fixer des prix trop hauts ! Vous devez rester crédible en proposant des prix en cohérence avec le marché et vos compétences, dans le cas contraire, vous risquez de passer à côté d’un bon nombre de clients.

4. Comment Calculer son Taux Journalier en Freelance ?

Pour calculer votre taux journalier, vous devez prendre en compte le nombre de jours travaillés qui est de 216 jours par an environ (après avoir déduit les week-ends, les jours fériés et les congés).

Bien sûr, il s’agit d’une moyenne, lorsque vous êtes freelance vous avez la possibilité de prendre plus de vacances ou ne pas en prendre du tout… C’est vous qui choisissez.

Attention, sur cette moyenne de 216 jours, tous ne sont pas facturables, vous passez aussi beaucoup de temps à gérer le côté administratif et commercial de votre entreprise.

Nous estimons donc que vous avez final 130 jours facturables !

À partir de là, basez-vous sur le salaire que vous souhaitez obtenir, celui qui vous permet de vivre confortablement et de subvenir à vos besoins.

Si vous estimez celui-ci à 2 000 € brut (soit 24 000 €/an), suivez le calcul ci-dessous :

  • 24 000 / 130 = 185 € / jour
  • 185 € / 8 heures = 23 € / heure

Vous avez votre taux journalier !

5. Quels sont les tarifs journaliers moyens des freelances en France ?

Pour vous donner une idée des tarifs journaliers en France, voici différents exemples avec les métiers les plus pratiqués en tant que freelance.

FonctionTarif Journalier Freelance DébutantTarif Journalier Freelance Exprt
Développeur web ou logiciel268 €513 €
Webdesigner252 €399 €
Consultant Webmarketing267 €521 €
Rédacteur web221 €373 €
Copywriter240422
Consultant300 €755 €
Coach398 €750 €

️6. Faut-il Facturer à la Journée ou au Forfait en Freelance ?

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses.

Ces deux modes de facturation en freelance ont des avantages pour votre entreprise, vous devez choisir celui qui convient le mieux à votre organisation, et surtout celui qui est le plus rentable pour votre activité.

Votre choix va dépendre des services que vous proposez, mais également du type de client que vous avez.

Si vous hésitez, je vous invite tout simplement à tester !

Avec la facturation à la journée, vous êtes certain de ne pas passer plus de temps que prévu sur un projet, et donc d’être rentable.

Cependant, selon le projet, il est peut-être compliqué de déterminer le temps que vous allez passer à le concrétiser.

En revanche, la facturation au forfait est intéressante dès lors que vous commencez à y voir clair sur votre marché et arrivez à connaître le temps que vous prend une mission particulière.

A voir aussi : Comment Faire une Facture Freelance

7. Combien Facturer un Devis ?

Mis à part certains métiers comme les menuisiers, maîtres d’œuvre, électriciens, architectes qui sont parfois facturables, car ils nécessitent un déplacement et une étude approfondie, les devis sont gratuits.

En effet, je vous déconseille de facturer vos clients lorsque vous établissez un devis.

La réalisation d’un devis est une étape incontournable qui fait partie du temps « non facturable » d’un freelance.

Vous y passez parfois quelques bonnes dizaines de minutes, mais cela fait partie du jeu si vous souhaitez faire affaire avec vos potentiels futurs clients.

8. Comment Augmenter ses Tarifs de Freelance ?

Vos tarifs ne sont pas figés, c’est l’un des grands avantages d’être freelance !

Généralement, un freelance augmente ses tarifs :

  • Lorsqu’il obtient de nouvelles connaissances et compétences,
  • Lorsqu’il a suffisamment fait ses preuves pour passer de débutant, à intermédiaire ou expert, 
  • Lorsqu’il fait évoluer son offre.

Si c’est votre cas et que vous souhaitez faire évoluer vos tarifs pour un client avec qui vous travaillez déjà depuis un moment, vous devrez bien entendu justifier votre augmentation en lui expliquant l’une des raisons citées ci-dessus.

9. Comment calculer son salaire par rapport au chiffre d’affaires ?

Attention, le chiffre d’affaires que vous encaissez en tant que freelance ne correspond pas à votre rémunération  !

Le chiffre d’affaires correspond à la somme que vous facturez à votre client, qui est bien différente de votre profit (qui correspond à ce qu’il vous reste en banque, après avoir payé les différents coûts liés à votre entreprise).

Pour calculer votre salaire, il vous faudra déduire les différents coûts ci-dessous :

  • Les impôts,
  • Les cotisations sociales,
  • Les différents frais liés à votre activité (l’achat d’outils et de matériel, l’abonnement à des services…),
  • La CFE (Cotisation Foncière des Entreprises),
  • Votre compte bancaire professionnel, 
  • Ou encore les frais de gestion par un expert-comptable selon votre statut et votre chiffre d’affaires.

Naier est le fondateur de L'Entrepreneur en vous. Passionné d’entrepreneuriat, il a créé plusieurs business. Aujourd'hui, il a à cœur de vous enseigner ce qu'il a appris sur la création de nouvelles sources de revenus rentables. Il partage aussi ses meilleurs logiciels du moment pour gérer efficacement votre entreprise en ligne. Pour en savoir plus, consultez cette page.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez les Membres de la Newsletter !

Stratégies et vies d'entrepreneurs directement dans votre boîte email.